Recherche
4 671 auteurs

Gabrielle Wittkop

Gabrielle Wittkop-Ménardeau, dite Gabrielle Wittkop, est un écrivain né à Nantes le 27 mai 1920 et décédé le 22 décembre 2002 à Francfort-sur-le-Main. Elle est l'auteur d'une littérature dérangeante, macabre, bien souvent au-delà de toute morale. Son style riche et remarquable, ainsi que ses centres d'intérêt, font d'elle la digne héritière de Donatien Alphonse François de Sade, de Villiers de L'Isle Adam, de Lautréamont, de Edgar Poe, mais aussi de Marcel Schwob.

Livresebooks
Les départs exemplaires

La lente et absurde agonie d'une jeune fille prise au piège dans la tour d'un burg romantique ; au hasard de la nuit de Baltimore, le sabbat éthylique, jusqu'à la chute, d'un inconnu qui ressemble à Edgar Poe ; le glissement vers le néant d'un vagabond qui hante les souterrains de New...

Voir le livre »

Carnets d'Asie

Recueil de souvenirs rapportés de Thaïlande, de Malaisie, de Sumatra, d'Indonésie et de Bornéo durant la période où l'auteur était grand reporter au«Frankfurter Allgemeine Zeitung», de la fin des années 1960 à 1989. Il se présente comme un long périple itinérant du nord au sud de la...

Voir le livre »

Les rajahs blancs

Cette fresque évoque un épisode méconnu de la colonisation de l'Asie du Sud-Est par les britanniques, le destin de la famille Brooke, qui régna de 1841 à 1946 sur le Sarawak, territoire du nord de l'île de Bornéo.

Voir le livre »

Chaque jour est un arbre qui tombe
Poche

Un journal imaginaire entremêlé de souvenirs d'enfance, d'amours, de voyages et d'une réflexion sur le temps et la mort. L'auteure vagabonde au gré des associations d'idées, d'images, de couleurs et de sensations, laissant libre cours aux phénomènes de mémoire involontaire, parfois...

Voir le livre »

Chaque jour est un arbre qui tombe

« Le dernier jour fut gris et rose, d’un gris d’ombre plate, d’un rose chancreux. L’année, minime fragment temporel, est maintenant éparpillée en un mouvement centrifuge d’étoile, en un motif qui ne peut être saisi que par la force de sa propre dispersion. (...) 1er janvier....

Voir le livre »

La Marchande d'enfants

Dans une série de lettres s’échelonnant entre mai 1789 et août 1793, Marguerite Paradis, tenancière d’un bordel d’enfants pour libertins, expose à son amie Louise, qui désire ouvrir le même type de commerce à Bordeaux, les divers tracas auxquels il lui faudra se confronter pour...

Voir le livre »

Le Sommeil de la raison

Recueil de six récits cruels et raffinés qui projettent le lecteur en des temps et des lieux surréels : Indochine défaite, Espagne des monstres, Grèce improbable, petite ville de sous-préfecture faussement paisible, etc. Tous ces endroits prêtent vie à des êtres extravagants et bizarres.

Voir le livre »

Almanach perpétuel des harpies

Poèmes, nouvelles, articles de presse, correspondance, articles encyclopédiques, dessins, l'auteur a créé un almanach, se servant de toutes les formes de l'écrit et de la connaissance pour dresser un portrait de ce monstre fabuleux à tête de femme et au corps de vautour aux griffes...

Voir le livre »

Sérénissime assassinat
Poche

Conte la mort mystérieuse sur fond d'empoisonnement des femmes d'Alvise Lanzi, quatre fois veuf, et dont l'énigme ne réside pas que dans la recherche du coupable. Les scènes se passent dans la Venise du XVIIIe siècle. Un texte sur la ville des miroirs. Pietro Longhi, Francesco Guardi et...

Voir le livre »

Gabrielle Wittkop
Gabrielle Wittkop

› Naissance le 27 Mai 1920 à Nantes (France)
› Décès le 22 décembre 2002