Recherche
4 692 auteurs

Zabel Essayan

Zabel Essayan est née à Scutari (quartier de Constantinople) en 1878. Romancière de grande renommée en son temps (Les Jardins de Silihdar, publié chez Albin Michel en 1994, prouve que sa gloire n’était pas usurpée), elle s’installe à Paris à l’âge de dix-sept ans, suit des cours de philosophie et de littérature à la Sorbonne. Elle épouse en 1900 le peintre Tigran Essayan. Elle publie articles et poèmes dans la revue du Mercure de France. Elle revient en 1902 en Turquie et fait aussitôt partie de la Fédération révolutionnaire arménienne. Elle écrit Dans les ruines, son livre le plus important, en 1909 et le publie en 1911. En 1915, elle fuit la Turquie qui voit le génocide dont sont victimes les Arméniens. Après des années d’errance, elle s’installe en Arménie en 1933. Victime des purges staliniennes, elle disparaît certainement en 1943, entre la Transcaucasie et la Sibérie, sur la route de sa déportation.

Livres
Dans les Ruines
L'Agonie d'un Peuple

Ce texte, écrit en 1917, est le premier témoignage à faire exister le génocide arménien au-delà du simple document. C'est là qu'est né ce que nous appelons aujourd'hui "témoignage". Le traducteur, dans une postface, propose une réflexion contextuelle sur les apories du document.

Voir le livre »

Mon âme en exil

Ce récit, fortement autobiographique, met en scène un personnage de peintre, déchiré entre sa passion pour la création et sa position dans une société anéantie.

Voir le livre »

Dans les ruines. Les massacres d'Adana 1

Accompagnant la Croix-Rouge, la romancière et célèbre journaliste Zabel Essayan va conter par le menu ce que ses yeux voient, ce que ses oreilles entendent, ce que son coeur ressent. Et que voit-elle ? La destruction des quartiers chrétiens d’Adana par une population turque fanatisée par...

Voir le livre »

Fragments d'Arménie

Enclave chrétienne au Proche-Orient, civilisation millénaire dotée de sa langue et de son alphabet, pays longtemps sans frontières, l'Arménie a subi les convulsions de l'Histoire sans perdre son âme. Au fil des textes qui composent cette anthologie, c'est l'album d'un peuple qui a refusé...

Voir le livre »

Les jardins de Silihdar

Un tableau de la bourgeoisie arménienne à Constantinople à la fin du XIXe siècle. Evocation chaleureuse et colorée de la vie familiale de l'auteur, d'un univers aujourd'hui disparu.

Voir le livre »