Recherche
4 671 auteurs

Mercè Rodoreda

Mercè Rodoreda (1908-1983) est l’auteur qui a le plus influencé la vie littéraire catalane de ces trente dernières années et a été le plus traduit (29 langues). Sa production concerne aussi bien le roman que le théâtre, la poésie et la nouvelle, mais c’est dans le premier de ces genres qu’elle a triomphé avec notamment La Place du diamant, son oeuvre emblématique, parce que la plus populaire. « Un roman, c’est aussi un acte magique » disait-elle. Rentrée en 1972 de son exil à Paris puis à Genève, où elle avait commencé à écrire Miroir brisé, cette très forte personnalité bénéficia d’une aura mêlant admiration et respect qui perdure. « Même vaincue, je veux rester moi-même, abeille exaltée de son propre miel » est sans doute la phrase d’elle qui la représente le mieux.

LivresAutres langues
Voyages et fleurs

Dans ces poèmes en prose écrits en 1980, à la fin de sa vie, M. Rodoreda évoque avec un humour grinçant les désastres de son temps et son désarroi face au genre humain. Dans les villages qu'elle représente, les rats parlent et les hommes sont des pleutres, et les fleurs que cette amatrice...

Voir le livre »

Miroir brisé

« Une famille, une maison abandonnée, un jardin dévasté… j’avais envie d’écrire un roman où tout cela se retrouverait. Il me plaisait de penser que cette famille serait riche et qu’il y aurait une femme d’un autre niveau social, la fille d’une marchande de poisson. Teresa : une...

Voir le livre »

La mort et le printemps
Poche

Roman lyrique qui célèbre la terre des origines, la vie et la mort des hommes et du monde, les cycles du temps. Récit de l'initiation d'un adolescent dans un improbable village des origines. Oeuvre publiée en 1986 à titre posthume.

Voir le livre »

Tant et tant de guerre
Poche

Adrien est déserteur. Antihéros, dans un voyage initiatique, il comprendra les raisons pour lesquelles les hommes se battent. L'amour, il le trouve chez Eve, mais le perdra, là encore par désertion. Une immersion dans un monde obscur où rôdent le mal et la mort. L'intrigue est née d'une...

Voir le livre »

La place du Diamant

Une Catalane, femme du peuple, originaire du quartier de Gracia à Barcelone, raconte sa vie depuis son adolescence (elle est alors vendeuse dans une pâtisserie du quartier), jusqu'à son mariage, la mort de son mari dans l'armée républicaine espagnole, ses maternités, puis son remariage.

Voir le livre »

Rue des Camélias

A Barcelone, Cécilia est abandonnée dans la rue des camélias. En quête de son identité, elle entre dans l'âge adulte au gré de ses histoires d'amours passagères.

Voir le livre »

Une baleine nommée Cristina et autres nouvelles

L'eau est l'élément majeur de ce recueil de textes publié en catalan en 1967. Eau vive ou immobile, mer, rivière, étang, matrice de mythes fondateurs, l'eau tisse un lien entre les nouvelles, marquées par la solitude qui habitent les divers personnages.

Voir le livre »

Elle m'a dit : sorcière !

Trois nouvelles au centre desquelles la condition humaine occupe une place prépondérante.

Voir le livre »

La mort et le printemps

Obsessionnel, onirique, lyrique, ce roman célèbre la terre des origines, la vie et la mort des hommes et du monde, les cycles du temps.

Voir le livre »

Mercè Rodoreda
Mercè Rodoreda

› Naissance le 10 Octobre 1908 à Barcelone (Espagne)
› Décès le 13 avril 1983