Recherche
4 690 auteurs

Georges Henein

Egyptien d'expression française, Georges Henein (1914-1973) apparaît aujourd'hui comme une grande voix oubliée de la littérature du XXe siècle, jaillie sur l'autre rive de la Méditerranée. Né au Caire dans un milieu francophone, Henein a joué un rôle décisif dans la formation d'une avant-garde littéraire et artistique égyptienne avant de s'exiler à Paris dans les années soixante. Poète avant tout, il publie aussi des nouvelles à mi-chemin entre le récit cruel et le poème en prose, à l'effet d'étrangeté frappant. Dans la presse égyptienne puis à L'Express et à Jeune Afrique, il a toujours considéré son principal métier, le journalisme, comme un art littéraire. Influencée par le surréalisme, mais singulière et secrète, l'œuvre de Georges Henein fut saluée par André Breton, Henri Michaux et Yves Bonnefoy. Après une éclipse de plus de quarante ans, la plupart de ses textes étant devenus introuvables, ce volume rassemble pour la première fois l'intégralité de ses poèmes et de ses écrits en prose, ainsi que la meilleure part de ses essais et articles.

Livresebooks
Oeuvres : Henein Georges

Ce volume comprend l'intégralité des poèmes et des récits publiés, ainsi qu'un choix représentatif des textes journalistiques, critiques ou polémiques qui ont fait connaître G. Henein (1914-1973), depuis sa jeunesse cairote jusqu'à sa carrière parisienne de journaliste à«L'Express».

Voir le livre »

La Revue littéraire, N° 11, Février 2005 :

Au sommaire, notamment : Fragments du Coran (trad. de l'arabe par Mohammed Aït Laâmim et M. Orcel) ; L'encombrant (P. Gilles) ; La tendresse (M. Koch) ; Le passage (J. Bosc) ; Les carnets de Laurent Marty (L. Marty) ; Entretiens avec François Noudelmann (B.-H. Lévy) ; Venise. Le lieu et la...

Voir le livre »

Notes sur un pays inutile
L'Esprit frappeur : Carnets 1940-1973 (L'Atelier du possible)

› Naissance en 1914 à Caire (Egypte)