Recherche
4 678 auteurs

Raymond Guérin

Raymond Guérin est né à Paris en 1905. Après des études à Poitiers et quelques stages dans des Palaces parisiens qui lui inspireront L’Apprenti, il s’installe comme agent d’assurance à Bordeaux quelques années avant la guerre. Il la passe, en partie, dans un camp de représailles, période retracée dans Les poulpes.
Il meurt à Bordeaux en 1955.

Livresebooks
La peau dure
Chroniques d'une année

Ensemble d'articles écrits pour l'éphémère revue Juin issue de la Résistance, entre février 1946 et janvier 1947, essentiels afin de mieux comprendre qui fut l'auteur de Zobain, Quand vient la fin et de la trilogie constituée de L'Apprenti, Parmi tant d'autres feux et Les poulpes. Et aussi...

Voir le livre »

Zobain
Capharnaüm, N° 4, Printemps 2013
Capharnaüm, N° 1, Eté 2010

Au sommaire de ce n°1, des textes inédits de : Raymond Guérin Eugène Dabit Marc Bernard Jean-Pierre Martinet Michel Ohl Georges Hyvernaud R. L. Stevenson Georges Arnaud Capharnaüm est une revue éditée par les éditions Finitude, qui paraîtra de temps en temps. Si c’est un peu trop...

Voir le livre »

Du côté de chez Malaparte

En mars 1950, Curzio Malaparte invite R. Guérin chez lui à Capri, à la Casa come me. Ce récit retranscrit les impressions ressenties dans cette maison, ses discussions et ses rencontres et permet de mieux connaître les deux écrivains et leur esthétique. Illustré de photos de l'auteur et...

Voir le livre »

Les Lettres à Déjanire

Ces lettres nous font découvrir le Guérin d'avant-guerre, le grand épistolier, l'amoureux de la Méditerranée.

Voir le livre »

Représailles

Le 20 août 1944, Raymond Guérin écrit dans son journal: "Se peut-il que je sois là, à ma table, écrivant tranquillement les premiers mots, depuis plus de quatre ans, écrits dans la Liberté?" Rentré de stalag depuis quelques mois, Guérin assiste avec enthousiasme à la Libération de la...

Voir le livre »

Quand vient la fin : Suivi de Après la fin

" Mais, tout de même, quand vient la fin, c'est là qu'on mesure à quel point tant et tant de perceptions, de visions, d'émotions, de sensations restèrent étrangères à mon père. Il s'est ruiné la santé, il s'est tué de travail, il a toujours vécu comme un malheureux, comme un paria,...

Voir le livre »

› Naissance le 2 Août 1905
› Décès le 12 septembre 1955