Recherche
Plus d'un million de livres référencés

Les avis des lecteurs

Un ruban de rêve (Le premier Festival de Cannes)

INCIPIT - Premiers mots d'un texte. Ceux par lesquels l'auteur et le lecteur se rencontrent ... Pour la première fois. Cette collection propose à de grand écrivains de redonner vie à une première fois historique et d'en faire un objet littéraire personnel. "Le Festival de Cannes s'impose, aujourd'hui, aux yeux de la planète, comme une évidence, puisqu'il est incontestablement le plus célèbre au monde. Son démarrage, pourtant, fut plus complexe qu'on ne l'imagine, car non seulement sa première édition, prévue en 1939, fut annulée en raison de la guerre, mais encore sa réédition, en 1946, fut plutôt laborieuse…" Dans Un ruban de rêve Gonzague Saint-Bris nous raconte la première édition du Festival de Cannes. Septembre 1939 alors que tout est prêt pour que le festival soit une grande fête de la liberté. Hitler menace d'envahir la Pologne, deux jours plus tard c'est la déclaration de guerre. Il faudra alors attendre 6 ans pour que l'on reparle de cannes. Et malgré les difficultés d'après-guerre quarante films seront en compétition. "Le ciel qui était...
Ch.B - 1 Mai 2016

Voir le livre et les avis »

Le commissaire Bordelli

Quoi de plus tentant. Oui, Bordelli est un flic à la cinquantaine bien tassée, célibataire, bon vivant, attendant de rencontrer la femme idéale et fidèle à de petites frappes dont il s'est attaché, un être humain quoi ! Portant un regard permanent sur les moments doux de son adolescence comme sur les épisodes de sa guerre en 40 contre les nazis . Marco Vichi nous plonge au cœur de la belle Florence, caniculaire, à bord d'une vielle WW.Coccinelle pétaradante. Bordelli prenant en main de manière bienveillante le destin d'un jeune flic Piras originaire de Pouilles. Très vite il partage avec le lecteur son intime conviction, les coupables sont bien les neveux Morozzi et toute l'histoire repose sur une l’enquête minutieuse et pas ennuyeuse qui va permettre de les confondre . On partage des scènes formidables. Les regards croisés de Bordelli et de la bellissima Elvira ou encore le repas pantagruélique partagé par des flics, un truand et le frère de la défunte un hurluberlu, inventeur, plutôt rêveur et dresseur de rats. Le repas est concocter par l'ancien truand...
Ch.B - 1 Mai 2016

Voir le livre et les avis »

Tresor

Ce pourrait être une histoire la plus banale, Dulci la Jamaïcaine est décédée et nous suivons sa meilleur amie Cheryl dans l'exécution de ses dernières volontés, rependre la moitié de ses cendres à New York. Mais qui était-elle vraiment? Dulcie n'est pas seulement la séduisante et la désirable jeune peintre jamaïcaine. Dulcinea est une artiste en devenir. Elle évoque et porte en elle l'histoire de son pays, son histoire, ses souffrances, un chemin parcouru qu'elle dépose à coup de pinceau sur la toile. " j’ai contemplé tes tableau [...] tous dégageaient une énergie sauvage et malicieuse, avec leurs lignes audacieuses et leurs couleurs éclatantes." Entre Jamaïque et New York ceux qui l'ont côtoyés s'adressent à elle. Tour à tour Cheryl la fidèle amie, la sœur de toujours. Son père Desmond pensant quelle est partie la première pour le contrarier, comme elle l'a toujours fait. Josh enseignant en histoire de l’art séduit par ses hanches avant de l’être par ses toiles. Susie une détestable journaliste, Dakota la femme de son amant prête à tout...
Ch.B - 1 Mai 2016

Voir le livre et les avis »

Aurora

On connait Vincent Peillon, l'homme politique, ancien ministre de l'éducation nationale, agrégé de philosophie et auteur de nombreux ouvrages. Avec Aurora, son premier roman, Vincent Peillon entre dans la classe des auteurs de polars. Ce thriller géopolitique et sanglant s'inscrit dans la ligné de Tom Clancy ou John Le Carré. L'intrigue, prenante, est complexe, ce n'est pas un roman que l'on lit en dilettante. Il faut rentrer dans le scénario. C'est ce qui fait le charme de ce thriller ou l'on ne s'ennuie pas un instant. On est loin de certains polars aux scénarios convenus ou l'on attend tranquillement la chute finale. Vincent Peillon bouscule le lecteur mais avec un certain talent.
JMH, Rue des livres - 27 Avril 2016

Voir le livre et les avis »

Maman a tort

Trés bon livre malgré un départ un peu lent.
- 25 Avril 2016

Voir le livre et les avis »

Antispéciste : réconcilier l'humain, l'animal, la nature

Un grand coup de poing dans l'estomac qui remet en cause bien des à priori et certitudes. Un livre qui fait réfléchir c'est pas si courant.
RomainDesbois - 18 Avril 2016

Voir le livre et les avis »

Comme neige

Dans ce petit livre "le comptable-lecteur"  nous embarque dans un jeu de piste littéraire passionnant. Où l'on oscille entre rêve et réalité. Quel est le rôle de Suzanne dans cette affaire ?  Colombe Boncenne donne de page en page du plaisir au  lecteur, le manipule, le bouscule . Cent cinquante pages pour ce plonger dans le monde de l’édition, on y croise Olivier Rollin et Antoine Volodine, Hélène une maitresse magistrale, Maud l'attaché de presse intraitable et bien d'autres personnages réels ou imaginaires.
Ch.B - 28 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Wild

Je vais commencer par les bons points : sa randonnée est très bien décrite, j’ai eu l’impression d’être avec elle lors de cette expédition : elle ne tait pas les inconvénients du PCT et ne cache pas les difficultés qu’elle a eu. Le fait qu’elle raconte son passé par bribes, à certains moments de sa randonnée m’a donné l’impression d’apprendre à la connaître petit à petit, comme si je faisais la randonnée avec Cheryl et qu’elle se dévoilait petit à petit, par étapes. L’écriture de l’auteur est très fluide et simple à lire, on tourne très rapidement les pages. En revanche, je m’attendais à un côté plus « aventure ». Peut-être parce que je pensais un peu trop au film « Into the Wild », j’ai trouvé ce roman décevant : au début, j’avais l’impression que Cheryl se lançait dans une grande aventure sauvage, mais il n’en n’est rien. Même si elle passe énormément de temps seule, à traverser des paysages sans trace de civilisation, son parcours était ponctué d’étapes où elle retrouvait des villages, ou petites...
- 27 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Manageor - 3e édition - Tout le management à l'ère digitale

Un Bon livre, imposant, écrit par Mihecl Barabel formateur RH IGS et Olivier Meier, professeur à l'Université et directeur de recherche à Paris Dauphine. Gros volume, beaucoup d'infos intéressantes, une ouverture sur le monde de demain (international, digital, technologique, hyperconcurrentiel).
Manager - Industrie Chimie - 25 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Avant toi

J’ai eu beaucoup de mal au début du roman, notamment à cause de certains clichés, de la part de Lou : c’est une jeune femme qui subit sa vie et ne bronche pas : quand elle trouve ce nouveau travail, ses proches s’en moquent alors qu’elle est presque la seule à rapporter de l’argent chez elle : sa mère ne travaille pas, ni sa sœur qui en plus est mère célibataire. Les stéréotypes dont fait preuve Lou m’ont aussi exaspérée : elle critique son copain, Patrick, et ses amis parce qu’ils ne boivent pas d’alcool et ne pensent qu’au sport. Elle s’ennuie dans sa relation mais ne réagit pas : elle aurait pu se trouver une activité autre que de suivre bêtement son copain, et si elle le trouvait si ennuyeux, elle pouvait le quitter. Il m’a fallu arriver à la moitié du roman pour apprécier à nouveau Lou, et le roman en globalité. J’ai beaucoup apprécié son humour et sa répartie, et son personnage a bien évolué au contact de Will, même si elle reste trop naïve quand il est question de sa famille, à la limite d’être cas social. Au contraire,...
- 18 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Le coeur cousu

Un pur bonheur! j'ai vraiment eu du mal à lâcher "la boite" , je n'en dit pas plus! allez le découvrir.
brigitte L - 17 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

J'ai adoré ce livre dont le titre ne laisse rien paraître de son contenu... étonnant, touchant, drôle. à recommander
brigitte L - 17 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Le loup peint

Jacques Saussey joue avec le lecteur, avec beaucoup d’humour et de talent il déroule l’histoire, au fil des pages il réussit à faire basculer la vie du vétérinaire dans néant et sème la zizanie dans notre esprit, alternant savoureuses descriptions, faux rythmes et points de vues différents .  Il faudra un peu de temps pour enfin comprendre la signification du titre de ce livre, mais au final voici un thriller de belle facture, qui j’en suis sûr fera son chemin.
Ch.B - 16 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Une semaine pour réussir son oral de français au Bac

Clair, efficace et très complet, ce livre a bien aidé mon fils à réussir son oral blanc grâce, en particulier, à la partie "les questions préférées des examinateurs lors de l'entretien".
marie-c - 11 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Histoire du monde, tome 3

Avec son « Histoire du monde », publiée pour la première fois en 1976, l'historien britannique John. M. Roberts a rédigé une œuvre que de nombreuses critiques ont jugé admirable et sans équivalent. La présente édition, révisée et complétée par l'historien norvégien Odd Arne Westad constitue un édition révisée qui « tout en restant aussi fidèle que possible aux intentions de l'auteur, fait progresse ce que nous savons de l'histoire dans des directions dont Roberts ne pouvait avoir la moindre idée lorsqu'il rédigea son ouvrage ». Il s'agit donc d'une refonte du texte original fondée de nouvelles connaissances et de nouvelles interprétations, postérieures à la mort de Roberts en 2003. Arne a donc inséré des ajouts dans les différents chapitres d'un livre dont il était, à en lire sa préface, un fervent admirateur. La lecture du texte, clair, vivant et particulièrement bien organisé ne laisse pas vraiment transparaître de dissonances dans cette écriture à deux mains, si ce n'est quelques ajouts, plus nettement « politiquement corrects » dont on...
Semper Victor - 10 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Central Park

Lorsque j'ai envie de passer un bon moment sans trop réfléchir, je me tourne vers Musso. Et là, je dois avouer que j'ai franchement été déçue... je n'ai pas retrouvé ce petit quelque chose propre à Guillaume Musso qui oscille entre le paranormal et le jeu du hasard, une fin bâclée, des dialogues trop familiers,une intrigue qui m'a ennuyée. j'ai été jusqu'au bout car j'ai un profond respect pour les écrivains. j'aime trouver un langage plus riche. Si on m'avait caché le nom de l'auteur je n'aurais pas pensé à Guillaume Musso. Pour ne pas rester sur cette déception, j'ai tout de même acheté son nouveau titre.
brigitte L - 9 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Fractures

Je viens de le terminer et mon avis est : encore un très bon thriller ! L'auteur est encore une fois très bien renseigné sur son sujet et en plus de nous faire passer un bon moment lecture, on apprend. Que demander de plus? Même si, pour une fois, j'ai vite compris là ou l'auteur voulait nous emmener, et l'intrigue, j'ai passé un bon moment avec ce livre.
Djoumax - 8 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

L'Innocence des bourreaux

Encore un excellent de Barbara ABEL. Comme à son habitude, elle fait preuve d'une imagination débordante et... n'épargne personne! Ce livre est plein de rebondissements et assez drôle (pas tous les chapitres mais... vous verrez). Pour décrire ce livre, le premier mot qui me vient à l'esprit est "frais". C'est un plaisir de le lire. Pour les fans de Thriller/Policier, ça change ! Un excellent livre d'un excellent auteur
Djoumax - 8 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Casino Royale

Ce que j’ai immédiatement aimé dans ce livre, c’est la précision apportée au récit : le fonctionnement d’un casino, avec les mesures de sécurité pour les courtiers par exemple, mais aussi les habitudes de Bond, comme sa façon de vérifier s’il n’y a pas eu d’intrusion dans sa chambre d’hôtel pendant son absence. L’auteur décrit très bien les parties de baccara : bien que je n’y comprenne pas grand-chose, j’arrivais à suivre le jeu : Fleming explique sans que ce soit condescendant, de façon que j’ai eu l’impression de suivre la partie, sans être perdue et sans avoir l’impression d’être prise pour une débile. Il y a une bonne contextualisation politique (le roman a été publié en 1953), avec des explications des différentes organisations d’espionnage et leur fonctionnement. La façon dont les personnages sont décrits est très agréable, et cohérente. Quand il s’agissait d’une scène dans le casino, l’auteur adopte plus ou moins le point de vue de James Bond : en énumérant quelques caractéristiques physiques, l’espion...
- 8 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Je t'enverrai des fleurs de Damas

Roman épistolaire entre un prof de français et une élève alors que des camarades de la classe sont partis pour la Syrie. Je n’ai pas adhéré car le prof et l’élève ont la même façon de s’exprimer, même registre. Je n’ai pas cru à la réaction unanime de la classe (tout le monde est anéanti pendant des semaines). Les ados sont bien + versatiles et pas aussi univoques. Le livre est toutefois bien écrit.
Florence - 5 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

D'après une histoire vraie

Un questionnement scénarisé portant sur la vérité romanesque. Une lecture riche et agréable.
Florence - 5 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

L'apprenti épouvanteur

J'ai tout simplement ADORE ! J'ai dévoré ce premier tome et suis ravie d'en avoir encore 11 à lire ! Quelle excellente histoire et racontée de façon détaillée mais légère. Les pages défilent les unes après les autres. Commençons par le commencement, la couverture! Déjà un coup de coeur! J'adore cet effet vieux manuscrit abimé. Quant à l'écriture, elle est fluide et l'histoire varie entre explications et actions. Les passages où Tom affronte les sorcières sont excitants, et plein de suspense. C'est le mix de tout cela qui rend la lecture si agréable et si rapide. Les personnages sont bien décrits, ainsi que les paysages sans pour autant avoir un déluge de détails qui ralentit l'histoire. Je pensais que cette saga était destinée aux adolescents et pourtant la quatrième de couverture précise "Attention! Histoire à ne pas lire la nuit...". Je comprends maintenant que cette lecture est destinée à un public plus large, mais déjà averti car effectivement, lire ce livre la nuit peut vous empêcher de fermer l'oeil ! Voici donc une saga que je suis...
Djoumax - 3 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

A la vie, à la mort

J'ai eu beaucoup de mal avec le style d'écriture, du fait qu'elle s'adresse pendant toute l'histoire à sa meilleure amie donc en « tu ». Je n'avais jamais lu de livre écrit de cette façon. J'ai également trouvé le temps long pendant la première partie de l'histoire, on a envie de savoir ce qui est arrivé à Clara mais certains passages sont trop longs, mais à partir de la moitié du livre (150 pages) l'histoire démarre vraiment, et à mon sens devient très intéressante. J'avoue que les passages où Rachel nous décrit Clara en l'idolâtrant sont un peu « gnangnan » pour moi, mais, c'est vrai, sont utiles pour la suite de l'histoire pour comprendre le lien qui les unissait à l'époque. Un autre point m'a un peu surpris également, c'est le fait que Rachel, en un instant découvre le poteau rose et tout devient clair… c'est un peu facile à mon goût. Malheureusement, je ne peux pas développer ce point sans risquer de spoiler… La deuxième partie du livre m'a plu et je dois avouer que l'histoire est bien pensée. Peut-être devrais-je lire un autre livre de...
Djoumax - 1 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

Le guide du paradis

Le ton est léger, humoristique, mais ce livre est beaucoup plus subtil qu'il n'y parait. L'auteur est un spécialiste des questions stratégiques internationales et maître de conférences à Sciences Po. Ce guide du paradis peut choquer les croyants intolérants mais Pierre Conesa ne donne pas dans la provocation facile. Il pose en douceur, de vraies questions sur les religions et l'affrontement entre ces religions pour imposer leur crédo.
Rue des livres - 1 Mars 2016

Voir le livre et les avis »

J'avais douze ans, j'ai pris mon vélo et je suis partie à l'école...

J'ai lu ce livre tout en me demandant si ce n'était pas de la curiosité malsaine de ma part. Cette histoire a pourtant fait un énorme bruit en Belgique et j'avais plus ou moins leur âge quand ces petites filles ont été enlevées... J'ai donc lu ce livre... Alors que je lis beaucoup de policier/thriller, le pire dans cette histoire est de se dire que tout est vrai... J'ai trouvé ce livre bien écrit, et surtout dans le fait que Sabin DARDENNE nous raconte son calvaire, son stress, sa solitude, et les choses qu'elle subissait sans pour autant entrer dans les détails pervers et/ou sexuels. Elle passe simplement ces passages. J'ai particulièrement été touchée par deux passages de cette histoire vraie : - La lettre qu'elle écrit à ses parents. - Sa culpabilité quand elle se rend compte qu'une autre petite fille a été enlevée parce qu'elle ne voulait plus être seule. On ne pourra jamais imaginer le calvaire que ces petites filles ont subi, ni l'enfer des parents qui cherchaient leur enfant... mais le courage dont a fait preuve cette petite fille est juste incroyable.
Djoumax - 27 Février 2016

Voir le livre et les avis »

Monarques

« Comme les Monarques, quitter le sanctuaire pour migrer sur des routes dont le souvenir n’est pas nôtre, quêter ces lieux qu’on imagine qu’en rêve, se sacrer soi-même souverain de monarchies nouvelles ou, en chemin, se brûler les ailes. » Il y a les livres que l’on survole d’un œil distrait, des livres captivants qu’on ne peut lâcher mais qu’on oublie à peine la dernière page tournée, des livres qui mettent les nerfs en pelote, des livres qui font rire, des livres qu’on relit, des livres qui font pleurer, des livres que « nondécidemmentonnelirapas », et puis il y a quelques fois UN livre qu’on aborde avec intérêt et qui vous happe littéralement pour ne plus vous lâcher, et bien « Monarques » c’est CE livre. Il serait absolument navrant de vous en dire trop car chaque chapitre apporte son lot de découvertes et je ne voudrais pas gâcher votre plaisir. Il reste qu’un avis est censé mettre en appétit alors si je ne vous en dit pas plus je vais lamentablement échouer dans ma mission…alors, je tente. « Monarques » c’est d’abord un...
Mireille www.polardeuse.com - 22 Février 2016

Voir le livre et les avis »

L'apparence de la chair

Après « L'ange du mal », j'ai à nouveau pu me plonger dans l'univers glauque et stressant de Gilles CAILLOT. Cette fois encore, l'histoire une fois terminée ne me laisse pas indifférence et continue à me trotter dans la tête. J'ai dévoré ce livre de plus de 400 pages très rapidement. le suspense est omniprésent, et chaque chapitre est un rebondissement dans l'histoire… et encore je ne vous parle pas des 100 dernières pages. J'ai été littéralement aspirée dans l'univers de Sylvie, et menait l'enquête avec elle au fur et à mesure. Certains chapitres se présentent comme des flash-back, et sont quelques fois assez incompréhensibles par rapport au déroulement de l'histoire. J'ai trouvé que la fin arrivait « trop vite » et ai un peu perdu le fil de l'histoire lorsque l'auteur en arrive aux révélations. J'avoue que je ne m'attendais pas du tout à ce dénouement… et personne, je pense, ne peut s'y attendre… Je ne peux pas dire que je suis « déçue » de la façon dont l'histoire se termine mais je me suis sentie un peu perdue en lisant les dernières...
Djoumax - 21 Février 2016

Voir le livre et les avis »

Promenez-vous dans les bois... pendant que vous êtes encore en vie

Ruth Ware est née dans le Sussex et vit aujourd’hui à Londres. Elle a travaillé En tant que libraire et attachée de presse chez un grand éditeur anglais avant de se lancer dans l’écriture. « Promenez-vous dans les bois...pendant que vous êtes encore en vie » est son 1er thriller, déjà pressenti pour une adaptation cinématographique…. L’HISTOIRE Leonora….Nora…Lee….Leo selon le degré d’affinité de la personne qui prononce le prénom est une jeune écrivaine dont l’existence douce est réglée comme du papier à musique. Un jour elle reçoit un mail d’une certaine Flo qui la contacte pour l’inviter à l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie CLARE…ladite CLARE qui fut également une amie de lycée de Nora, perdue de vue depuis plus de 10 ans. Plus qu’intriguée qu’autre chose, Nora accepte de se rendre dans le Northumberland où le groupe d’invités, réduit à peau de chagrin, est composé de Nina, médecin d’origine brésilienne, Mélanie qui vient d’avoir un bébé, Tom, marié à Bruce, metteur en scène de...
Carmen Gimeno - 20 Février 2016

Voir le livre et les avis »

Famille parfaite

J'aime beaucoup la façon dont cette auteure nous plonge dans son monde sans pour autant nous envoyer trop de détails, laissant l'imagination remplir les blancs intentionnellement laissés. Elle ne perd pas de temps dans des dialogues trop longs ou dans des paragraphes qui n'en finissent plus, elle va droit au but et c'est ce que j'aime. Cela rend la lecture fluide et rapide. J'ai passé un très bon moment avec ce livre. C'est un thriller bien ficelé avec une bonne dose de suspense. Les personnages sont attachants malgré, pour certains, leurs (gros) défauts. J'aime particulièrement le personnage de Tessa, on ne connait de sa vie que le malheur mais j'ai accroché directement. Après avoir tâtonné, j'ai finalement trouvé, avant la fin de l'histoire, le commanditaire. Il n'y a pas beaucoup de personnages et la liste des suspects est assez courte allez-vous dire… pas faux!
Djoumax - 15 Février 2016

Voir le livre et les avis »

Une putain d'histoire

Bernard Minier est un auteur un peu à part dans le monde du polar. Un auteur qui ne laisse pas indifférent. On adore ou on déteste, rarement entre les deux. Si vous ne connaissez pas encore Bernard Minier, tentez le coup. Vous saurez dans quel camp vous vous situez. Dans "Une putain d'histoire", on retrouve la griffe Minier : une belle écriture, fausses pistes et rebondissements surprenants, des descriptions très réalistes et une fin que peu de lecteurs vont anticiper même si quelques indices sont parsemés ça et là. Les aficionados pourront regretter l'absence du commandant Servaz et noter une, relative, rupture avec "N'éteins pas la lumière" ou "Glacé. Et l'action ne se passe pas dans les Pyrénées mais dans le Nord Ouest américain. Peut-être parce que Minier connaît maintenant un beau succès aux Etats-Unis.
Rue des livres - 15 Février 2016

Voir le livre et les avis »