Bienvenue

Rejoignez la communauté Rue des livres, gérez votre bibliothèque, partagez vos coups de coeur, faites connaître les livres que vous aimez...

Identification

Pas encore inscrit ?

L'inscription sur le site vous permet de déposer vos avis sur les livres, de pouvoir poster des messages sur le forum, de gérer votre bibliothèque et de participer á la vie du site. Vous ne recevrez de notre part aucune pub dans votre messagerie.

-> Inscription
Rechercher un livre

Les avis de la presse

Crimes de Seine

Au plus près de son sujet, Danielle Thiéry signe un thriller tout ce qu'il y a de recommandable et extrêmement bien documenté.

Philippe Manche, Le Soir

Auteur(s) : Danielle Thiéry - Editeur : Rivages › Voir le livre ›

Comment devenir écrivain quand on vient de la grande plouquerie internationale

Caryl Férey a l'imagination baladeuse, l'humour vinaigrette, le goût des voyages et un sacré talent de conteur.

Télérama

Auteur(s) : Caryl Férey - Editeur : Points › Voir le livre ›

Djinn

Robbe-Grillet nous revient, au meilleur de sa forme, avec une manière de conte fantastique, décoré d’un titre hugolien : Djinn. Que ce djinn-là soit une transcription phonétique du prénom féminin américain Jean, porté par une des figures majeures du récit, c’est une première malice. Elle sera suivie de beaucoup d’autres. Tout est jeu dans ce texte qui ne cesse de se dédoubler, en faisant oublier ce qu’il est pour donner l’illusion parfaite d’autre chose. Ce livre réussit à être, en même temps,...

Jacqueline Piatier, Le Monde

Auteur(s) : Alain Robbe-Grillet - Editeur : Minuit › Voir le livre ›

La vengeance du roi-soleil

Si le roman de Jean Contrucci est passionnant, trépidant, émouvant, le tableau qu'il fait de cette ville aussi fière qu'insurgée, "terre adjacente", comme on disait alors, est édifiant : la Marseille d'hier annonce en effet celle d'aujourd'hui.

Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur

Auteur(s) : Jean Contrucci - Editeur : Jean-Claude Lattès › Voir le livre ›

Autorisation de pratiquer la course à pied

Le photographe Franck Courtès s'est converti à la littérature. Son recueil de nouvelles révèle un authentique talent d'écrivain, avec du souffle. Et du style... Il vous embarque dans ses histoires, l'air de rien, grâce à son art d'installer une atmosphère, une ambiance trouble, et son recueil se lit d'une traite. Lui-même coureur de fond, comme l'héroïne de la première nouvelle, Franck Courtès a du souffle. Et du style. Il réussit le tour de force de nous captiver en décrivant notre morne...

Tristan Savin - Lire

Auteur(s) : Franck Courtès - Editeur : JC Lattès › Voir le livre ›

L'histoire de Bruno Matei

« Lucian Dan Teodorovici colle à l’histoire avec une précision de reporter. […] Sa façon de camper dans le cerveau de son personnage comme pour filmer le mécanisme de l’asservissement absolu est saisissante. Comment réduire un être humain à l’état de pantin ? La démonstration est là, servie comme un constat, à peine teintée d’ironie et heureusement bercée de la secrète mélancolie des marionnettes. Pathétique et glaçante. »

Le Magazine Littéraire

Auteur(s) : Lucian Dan Teodorovici - Editeur : Gaïa › Voir le livre ›

L'histoire de Bruno Matei

« Superbe. […] Teodorovici est le premier auteur de la jeune littérature roumaine à passer la prison politique communiste aux couleurs de la fiction. L’architecture même du roman est exemplaire à cet égard. […] Il suggère un rythme lancinant, inéluctable, qui dit exactement l’enfermement, la réclusion. […] Il invente un personnage saisissant de légèreté et de vertige. […] Lucian Dan Teodorovici est un maître marionnettiste. »

Le Monde des Livres

Auteur(s) : Lucian Dan Teodorovici - Editeur : Gaïa › Voir le livre ›

Les nuits de Vladivostock

Comme disait un poète surréaliste, «il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous». Avec Garcin, ça n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Son polar extrême-oriental est crédible comme «l'Equipée malaise» d'Echenoz, «le Ravissement de Britney Spears» de Jean Rolin ou certains contes de Borges. Constamment en état d'ébriété, il passe son temps à dérailler sans jamais oublier d'avancer à fond de train, tandis qu'on croise des personnages bizarres reliés par des passerelles invisibles :...

Grégoire Leménager - Le Nouvel Observateur

Auteur(s) : Christian Garcin - Editeur : Stock › Voir le livre ›

Etranges rivages

Indridason replonge son commissaire hanté dans la région des fjords où il a grandi... Etranges Rivages est la septième occurrence de ce cycle et sans aucun doute son acmé. D'ailleurs, une suite est-elle encore possible ? Le dénouement renforce le doute, ce «matin limpide» qui engloutit Erlendur dans une inhabituelle sérénité. Donc, on sait déjà tout, il n'y a même pas de mobile ou de coupable à découvrir, et pourtant tel l'enfant fasciné par le conte, sitôt la lecture finie, on voudrait s'y...

Sabrina Champenois - Libération

Auteur(s) : Arnaldur Indridason - Editeur : Metailie › Voir le livre ›

Etranges rivages

Le paysage, sa beauté autant que sa sauvagerie, en constitue le personnage principal. Indridason a l'art de faire résonner les silences, attentif à chaque geste, à chaque regard. Tout fait sens dans ce chant douloureux et âpre, inspiré, économe de ses mots. Et c'est sans doute le plus beau livre de la série : il s'en dégage une poésie noire et profondément mélancolique, mais aussi, au bout du compte, la lumière vacillante d'une paix possible.

Michel Abescat - Télérama

Auteur(s) : Arnaldur Indridason - Editeur : Metailie › Voir le livre ›

 

Vos avis

La 7e femme
Frédérique Molay
2014-03-26
Très mal écrit, intrigue assez prévisible, mais malgré tout, on rentre dedans, grâce à un rythme qui tend à s'intensifier au fil de l'enquête, ce qui permet d'oublier le style de l'auteur.
A aborder comme un divertissement plutôt que comme le polar dont on se souviendra.

Nicolas

Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler
Luis Sepulveda
2014-03-22
un livre plein de sensibilité, qui m'a permis d'apprendre à ma petite fille le départ de notre chat....Un livre a avoir dans sa bibliothèque

Marie France

Cinquante nuances de Grey
E.L. James
2014-03-21
Ce livre est juste FABULEUX il y a beaucoup de scene vous voyez de quoi je veux parler...
iL à même été adapté en fiction de zayn malik un membre du celebre boys band one direction et d'une fille fictive nommée neilla adams aller voir le blog du fifty shades of him qui est la même histoire que le livre mais seulement les personnages changent

sabi

L'oiseau blanc, l'enquête vérité
Bernard Decré, Vincent Mongaillard
2014-03-20
Absolument passionnant, précis, un roman vrai, l'As de la guerre 14 18 Charles Nungesser et François COli ont bien été les premiers à tarverser l'Atlantique d'Est en Ouest

Marie Ory

Ruquier, il est sympa ?
Alain Doucet
2014-03-19
J'ai adoré ! J'ai beaucoup ri et je peux dire que je suis passé par toutes les bonnes sensations que peux t'offrir un bon livre.

Michelle

Dessine-moi un mouton... : Approche psychanalytique des dessins du Petit Prince
Sung-wook Jang
2014-03-14
L'analyse sur les dessins du petit prince avec d'autre dessins de saint-exupery. La pensee originale et particuliere sur les dessins du petit prince. L'interpretation extraordinaire sur les dessins et les ecrits de Saint-exupery.

Arim

Virologie humaine et zoonoses - Cours et fiches de synthèse
Christophe Pasquier, Stéphane Bertagnoli, Daniel Dunia, Jacques Izopet
2014-03-13
très bon livre pour préparer un master en virologie.Dans les fiches de cours il existe une rubrique 'à retenir' très utile pour retenir l' essentiel.

Sacha weijdisch

Cadaver sancti
Jennifer Holparan
2014-03-13
J'en redemande! Ce roman policier commence sur les chapeaux de roue et ne vous lâche plus. Le plaisir de la lecture est total. On suit avec grand intérêt cette poursuite d'un tueur en série inspiré (avec un thème religieux maîtrisé qui permet d'apprendre au passage), on vibre avec les sentiments des futures victimes prises au piège, on sourit et même rit grâce à l'humour décapant et les scènes inénarrables entre les deux héros qui forment un remarquable duo et dont j'espère d'autres "aventures".

Alicia

Black Coffee
Sophie Loubière
2014-03-13
Un roman policier qui se laisse lire, malgré une centaine de pages en trop, des défauts de cohérence et des clichés. Cependant on suit avec un certain plaisir la recherche de ce tueur en série, tout au long de la mythique route 66 (dont l'ambiance est bien rendue).

Alicia

La femme parfaite est une connasse !
Anne-Sophie Girard, Marie-Aldine Girard
2014-03-12
Il n'y a rien dans ce livre absolument rien. Mais la promo est bien réglé et la com avec!!!

dylane

Page précédente [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] Page suivante