Bienvenue

Rejoignez la communauté Rue des livres, gérez votre bibliothèque, partagez vos coups de coeur, faites connaître les livres que vous aimez...

Identification

Pas encore inscrit ?

L'inscription sur le site vous permet de déposer vos avis sur les livres, de pouvoir poster des messages sur le forum, de gérer votre bibliothèque et de participer á la vie du site. Vous ne recevrez de notre part aucune pub dans votre messagerie.

-> Inscription
Rechercher un livre

Interview

Marc Lévy

2006-10-01

Marc Lévy


Auteur à succès, Marc Lévy nous parle de ses réussites, de ses passions et de ses engagements.


Rue des Livres - Très jeune, à l'âge de 18 ans, vous êtes attirés par les associations humanitaires. Vous passez en effet plusieurs années à travailler pour la croix rouge et êtes, l'année dernière le parrain de l'opération: assiette pour la faim. Quels éléments fondamentaux vous ont conduit à ces choix ?

Marc lévy - Je crois simplement l'envie d'être utile, cela remonte à longtemps et je ne me souviens pas des évènements précis, mais la seule envie d'aider a guidé mes pas vers la croix rouge.


Rue des Livres - Architecte de formation, humanitaire dans l'âme, chef d'entreprise et maintenant écrivain: de toutes ces expériences Laquelle vous semble la plus adaptée à ce que vous êtes fondamentalement ?

Marc lévy - Pour tout vous dire, je ne suis pas architecte, j'ai dirigé un cabinet d'architecture, comme l'on peut diriger une clinique sans être médecin, humanitaire est un mot bien trop grand pour le peu que j'ai pu accomplir au cours des six années passées à la Croix Rouge, même si cette période de ma vie a été la plus riche en enseignements. De toutes ces expériences, y compris celle de chef d'entreprise, le point commun est celui de l'envie d'entreprendre, de réaliser des rêves.


Rue des Livres - Votre premier livre « et si c'était vrai », écrit pour votre fils auquel vous vouliez offrir un conte. Il ne s'agit pourtant pas d'un livre pour enfant. Cet ouvrage a d'emblée connu un véritable succès, comment expliquez-vous cela ?

Marc lévy - Ce premier roman n'était pas destiné à l'enfant mais à l'homme qu'il deviendra un jour. Et pour la suite, je ne me l'explique toujours pas.


Rue des Livres - Aviez-vous décidé de faire une « carrière d'écrivain » ou bien est-ce ce premier livre qui a été le facteur déclenchant de votre nouvelle « vocation » ?

Marc lévy - Je n'avais rien décidé, et d'ailleurs toujours pas, j'écris, j'y prend un plaisir fou, et j'ai une chance encore plus folle.


Rue des Livres - Depuis, tous vos livres, ont une renommée incontestable, traduits en 38 langues, meilleures ventes pour certains. Comment vit-on un succès aussi rapide, confirmé et durable ?

Marc lévy - Très bien à condition de ne jamais le prendre au sérieux, de relativiser les choses, une carrière d'auteur aussi heureuse soit-elle n'est pas non plus la découverte d'un vaccin où d'un antibiotique... et là je dois encore beaucoup à la Croix Rouge.


Rue des Livres - Vous êtes passionnés de cinéma et votre premier roman est adapté par Steven Spielberg. Pouvez-vous nous parler de cette rencontre.

Marc lévy - Il y a des gens qui passent leur temps à vous rappeler qui ils sont, lui fait tout pour vous faire oublier qui il est. Ce fut la rencontre d'un homme humble et simple, à l'écoute, passionné avec un regard d'enfant au fond des yeux, et pour moi la réalisation de deux rêves que je n'osais faire.
Rencontrer Spielberg et vérifier que l'on pouvait réussir merveilleusement sa vie en gardant une part d'enfance et l'humilité.


Rue des Livres - Le film vous a-t-il paru conforme à votre écrit ?

Marc lévy - Il raconte la même histoire, différemment, ce qui est le propre de toute adaptation.


Rue des Livres - Vous avez, en 2004, fait un court métrage : « la lettre de Nabila » pour Amnesty international, dans le cadre de la communication internationale. Une manière d'allier votre passion pour le cinéma et l'aide humanitaire. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Marc lévy - Ce n'est pas ce que j'ai fait qui compte et j'aime mieux vous parler de la cause que défend ce court métrage, à savoir la lutte contre les violences perpétrées sur des femmes, mais vous pouvez le voir. Je suis très touché qu'Amnesty International l'ai sélectionné dans le cadre de sa campagne International et le mérite de ce film revient à ses interprètes, Rachida Brakni et Christophe Laubion et à tous les techniciens qui ont apporté leur compétence bénévolement.


Rue des Livres - Il me semble qu'il y ait deux éléments communs à tous vos livres : Le lecteur retrouve dans chacun de vos ouvrages, deux hommes et leur amitié, parfois mise à mal, mais sans jamais être remise en cause. L'amitié serait-elle fondamentale pour vous ?

Marc lévy - Comme l'amour, c'est une chance qu'il faut mériter toute sa vie.


Rue des Livres - Tous les personnages de Marc Lévy sont sympathiques. Pourquoi ?

Marc lévy - Non, certains ne le sont pas, mais je suis plutôt côté bouteille a moitié pleine que vide, je trouve qu'aujourd'hui, dans un roman, il est plus difficile de donner vie à l'optimiste qu'au cynique.


Rue des Livres - Mes amis, mes amours est sorti le 6 Juillet et est déjà en tête des ventes. Pourtant il me semble que ce dernier soit totalement différent des autres. Les personnages sont plutôt sympathiques, comme tous les personnages Marc Lévy, mais le lecteur ne retrouve pas le coté « fantastique » des autres romans. Est-ce une évolution volontaire de votre part, pour préparer le lecteur à une suite plus conforme à ce qu'il a l'habitude de trouver dans vos livres (imagination, marginalité, fantastique...) ?

Marc lévy - Non, mais il est important pour un auteur, je crois de ne pas écrire toujours le même livre, j'avais envie de changer, comme je l'avais déjà fait avec le second "ou es tu" où il n'y a pas d'effet fantastique. Je reviendrai à ce type d'histoire dans le prochain, mais de temps en temps c'est agréable de changer de registre. Et puis je rêvais d'écrire une comédie à l'anglaise, et peut-être de me prouver que je pouvais donner vie à mes personnages sans qu'il ne leurs arrive quelque chose d'extraordinaire.


Rue des Livres - Votre famille a été terriblement marquée par le nazisme.Vos grands-parents déportés, votre père résistant puis déporté. Personne ne sort indemne de ce passé. Quelles en ont été les conséquences dans vos choix de vie ?

Marc lévy - Le respect de l'autre et la tolérance. Et aussi un amour profond pour la différence.


Rue des Livres - Tous vos livres ont été des best sellers en Allemagne. Comment le vivez-vous ?

Merveilleusement bien, je ne fais aucune différence entre l'Allemagne et d'autres pays.


Rue des Livres - Cette souffrance que vous portez en vous, ne transparait aucunement dans vos livres : Est- ce votre manière à vous de lutter contre la haine ?

Marc lévy - C'est une douce victoire sur elle.


Rue des Livres - Votre prochain roman est déjà en cours : pouvez-vous nous en dévoiler quelques secrets ?

Marc lévy - Ah non...


Rue des Livres - Si vous deviez conseiller des lectures, lesquelles donneriez-vous à vos lecteurs ?

Marc lévy - Clair de femme de Romain Gary et le dernier roman d'Antoine Audouard, "Le pont d'oiseaux"

Tous les livres de Marc Lévy


Vous pouvez consulter la liste des livres écrits par Marc Lévy cliquant ici.