Recherche
Plus d'un million de livres référencés
La République et ses territoires : La circulation invisible des richesses

La République et ses territoires : La circulation invisible des richesses

Auteur : Laurent Davezies

Editeur : Seuil

Pourquoi les régions dynamiques sont-elles rarement les plus heureuses ? On croit volontiers que le dynamisme et le développement d'une région sont liés à sa richesse productive, à son dynamisme marchand, à sa contribution à la croissance nationale. On pense ainsi qu'un territoire privé d'activités de pointe ou d'industries florissantes est un territoire condamné au marasme, au déclin et au malheur social. Et l'histoire des sociétés industrialisées semble donner raison à cet apparent bon sens : la Lorraine, par exemple, ne fut pas seulement l'une des principales locomotives d'une croissance jadis tirée par des secteurs comme la métallurgie et la sidérurgie, elle fut aussi le lieu de nombreuses avancées sociales. La réalité contemporaine est assez différente : ce qui était vrai hier ne l'est plus. Pour toutes sortes de raisons, les logiques de développement local et les logiques productives semblent avoir divorcé. Il n'est plus rare de rencontrer le bien-être social dans des régions où l'on cherche en vain les leviers du succès économique. Inversement, c'est en Ile-de-France que se crée un tiers de la richesse marchande du pays et que le nombre de nouveaux RMIstes augmente le plus vite. C'est cette nouvelle géographie, contre-intuitive et largement liée aux nouvelles mobilités, que révèle Laurent Davezies : une France où les régions dynamiques sont aussi les plus exposées à l'insécurité sociale et où les régions les moins productives, supposées les plus en difficulté, semblent à l'abri des secousses de la mondialisation.

11,80 €
Vendeur : Amazon
Parution :
109 pages
ISBN : 978-2-0209-2558-7
Donnez votre avis