Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Thiers : Bourgeois et révolutionnaire

Thiers : Bourgeois et révolutionnaire

Auteur : Georges Valance

Editeur : Flammarion

Avocat, journaliste, historien, homme d'Etat, Adolphe Thiers (1797 - 1877) est l'un des hommes politiques français les plus éminents. Son histoire personnelle se confond avec celle de la France. Il entre en politique lors de la révolution de 1830 : c'est lui qui persuade Louis-Philippe d'Orléans, scrupuleux et hésitant, de prendre le pouvoir. Plusieurs fois ministre, il professe des idées libérales avancées tout en appliquant des méthodes de gouvernement autoritaires. En 1840, sa politique trop hardie engage Louis-Philippe à se séparer de son «petit ministre». Déçu par la monarchie, il devient républicain, accueille favorablement la révolution de 1848, soutient la candidature à la présidence de Louis-Napoléon, puis dénonce le coup d'état par lequel celui-ci devient l'empereur Napoléon III. Durant les dix-huit années du Second Empire (1852 - 1870), il demeure dans l'opposition et, notamment, fera tout pour empêcher une guerre hasardeuse contre la Prusse. Après le désastre de Sedan, il est nommé chef du gouvernement par l'Assemblée réfugiée à Bordeaux et négocie la paix avec Bismarck. Les conditions de cette paix sont jugées trop dures par le peuple de Paris qui se soulève : la Commune est proclamée. La répression sera sanglante, marquant pour toujours Thiers d'un sceau d'infamie. Pourtant il sut aussi réorganiser la France vaincue : administration, finances, armée. En 1873, une majorité royaliste l'oblige à se démettre de ses fonctions. Il restera député jusqu'à sa mort.

25,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
446 pages
ISBN : 978-2-0821-0046-5
Donnez votre avis