Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Quand est-ce que je vieillis ?

Quand est-ce que je vieillis ?

Auteur(s) : Claudine Attias-Donfut, Maurice Godelier, , , Collectif

Editeur : Presses universitaires de France - PUF

" Quand est-ce que je vieillis ? " La question n'est-elle pas plutôt : " quand est-ce que je suis vieux ? " ou " quand est-ce que je me sens vieux ? " ou " quand est-ce que je m'appelle vieux ? " ou encore " que je me reconnais vieux ". À partir de quand et de quoi je ne dis plus " je mûris ", mais " je vieillis " ? Est-ce quand les mots qui se dérobaient pour le dire inscrivent enfin leur message dans ma chair, dans ma conscience ? Suis-je vieux quand je deviens " con " ? Quels sont les retentissements de la réalité sociale et économique de la vieillesse dans le sentiment de vieillir ? Faut-il se méfier de cette évidence moderne qui serait qu'autrefois, puisque la vie était plus brève, l'espérance de vie moins grande, on vieillissait plus tôt ?
Face à la rétractation des possibles, qu'est-ce qu'il reste à faire ? Six textes ouvrent ce livre sur le vieillissement, le quatrième d'un cycle de la Fondation Eisai : Le nouvel univers des " panthères grises ". Conséquences économiques et sociales du vieillissement par Serge Marti, La vieillesse dans les textes par Serge Koster, Ce qui résiste à la pensée dans le phénomène du vieillissement par François Jullien, Face à la rétractation des possibles par Maurice Godelier, Tristesse et bêtise ou les vrais enjeux de la vieillesse par Bertrand Vergely, Vieillir au féminin par Claudine Attias-Donfut. Pierre Brunel, Jean-Claude Chesnais, Roger Guesnerie, Olivier Ihl, Joseph Maïla, Jean Morval prolongent ces réflexions dans une série d'aperçus qui n'en sont pas moins sensibles et incisifs.

14,20 €
Vendeur : Amazon
Parution :
142 pages
ISBN : 978-2-1305-6232-0
Des mêmes auteurs
Une seconde vie
Nos mondes en langues. Conversation
Procès ou création : Une introduction à la pensée des lettrés chinois - Essai de problématique interculturelle [Poche]
Près d'elle : Présence opaque, présence intime
Donnez votre avis