Recherche
Plus d'un million de livres référencés
La vie démesurée de François-Marie Banier

La vie démesurée de François-Marie Banier

Auteur : Gaspard Dhellemmes

Editeur : Fayard

Sa relation avec Liliane Bettencourt a fait sa fortune et sa notoriété auprès du grand public. Mais avant de devenir le héros d'un incroyable fait divers, François-Marie Banier a vécu plusieurs vies. A 15 ans, il vend ses premières toiles dans la rue ; aux passants, il lance : "Vos parents ont raté Modigliani, ne ratez pas Banier !". Il publie des romans quelques années plus tard, soutenu par Aragon, qui le décrit comme "l'être" le plus fou, le plus drôle, le plus généreux que l'on puisse rencontrer".
Il sera aussi acteur de films cultes de Rohmer et de Bresson ; intime de François Mitterrand ; puis photographe des stars et idole de la jet-set internationale. Ce récit retrace l'ascension d'un fils d'immigré hongrois, tenté par toutes les transgressions. L'artiste a fait de sa vie son chef-d'oeuvre. Une trajectoire balzacienne, où Banier s'est parfois gâché car il voulait tout : être un grand créateur, riche, et un homme à la mode.
Menant une enquête littéraire à suspense, Gaspard Dhellemmes a rencontré le photographe et assisté à son procès. C'est le mystère d'une séduction qu'il entend percer. Roi de l'esbroufe et de l'incruste, François-Marie Banier a mis le Tout-Paris à ses pieds. Personne, au fond, n'a su résister à sa démesure. Et surtout pas lui.

17,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
200 pages
ISBN : 978-2-2137-0064-9
Les avis

La presse en parle

Il se rêvait en héros dostoïevskien, torturé et habité. François-Marie ­Banier n’aura réussi qu’à se forger un destin d’archétype balzacien, second rôle bouffon et flamboyant d’une comédie humaine archivée à la rubrique faits divers des journaux. Le nom du romancier-photographe est désormais indissociable de celui de Liliane Bettencourt, l’héritière du groupe L’Oréal à laquelle il aurait soutiré près d’un milliard d’euros. Mais avant d’être cet histrion de feuilleton judiciaire, François-Marie Banier a endossé bien d’autres costumes : enfant mal-aimé d’une famille bourgeoise, jeune Tadzio des lettres adoubé par Louis Aragon, Narcisse mondain enivré de ses propres succès…

Le Monde des Livres

Donnez votre avis