Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Pouvoir de la mélancolie

Pouvoir de la mélancolie

Chamans, poètes et souverains à l'aube de la Chine impériale

Auteur :

Editeur : Albin Michel

Qu Yuan (IVe-IIIe siècle av. J.-C.) est le premier poète chinois dont on connaît le nom. Le Li Sao (« Pour chasser ma mélancolie ») est la seule oeuvre que l'on peut lui attribuer avec certitude. Il s'agit d'un long poème autobiographique qui raconte le voyage spirituel d'un homme à la recherche d'une femme qu'il veut épouser. Après avoir en vain traversé diverses régions irréelles, dupé par une déesse, trompé par une autre, l'auteur pousse finalement un cri de désespoir et sombre dans la mélancolie.
Mélancolie du poète, déchéance sociale de l'individu - ces deux thèmes seront très prisés par les écrivains et les hommes politiques des dynasties suivantes. Si Qu Yuan est devenu l'un des plus grands auteurs chinois, c'est sans doute parce que l'homme de génie est né de l'homme humilié et exilé, parce que la voix du poète n'a pu s'exprimer que lorsque son corps social est mort.
Outre une traduction inédite en français, une présentation historique et différents lexiques, Lisa Bresner s'interroge sur la possible existence d'une « anatomie de la mélancolie » en Chine, lieu où l'on ne conçoit pas de séparation entre le corps et l'esprit. Pouvoir de la mélancolie ou mélancolie du pouvoir, la fameuse humeur paraît aussi en Extrême-Orient relier le génie poétique et l'art de gouverner.

18,50 €
Vendeur : Amazon
Parution :
272 pages
ISBN : 978-2-2261-4244-3
Donnez votre avis