Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Petits pépins dans la Grosse Pomme

Petits pépins dans la Grosse Pomme

Auteur : Sonia Muller

Editeur : Payot

La petite bande d’Un amour de connasse est de retour. Cette fois, elle s’envole vivre de nouvelles aventures à New York. Dans son style inimitable, Sonia Muller nous offre un roman encore plus délirant que le premier : un véritable hommage à l’univers des Nuls.

Épuisées par leurs grandes vacances qui se sont achevées en novembre, Tina, Rania, Joséphine et Anne-So ont décidé de partir se reposer à New York. Là-bas vit " Madame Missiz ", la grand-mère de Joséphine, richissime Américaine propriétaire d’un penthouse surplombant Central Park.
Joséphine, qui rêve depuis l’enfance de devenir une star internationale et d’être la nouvelle Jennifer Lopez, voit dans ce voyage l’occasion tant attendue de lancer sa carrière de chanteuse. Pourtant, à New York, le programme des filles est déjà chargé : shopping bien sûr, soirées mondaines avec la cousine de Joséphine et sa belle bande de copines (grandes créatures sculpturales et sculptées par le bistouri du fameux Dr Swindler), soirées détente au Bed, un bar où on s’installe sur des lits, mariage fastueux de Wilhelmina, la petite chienne de Madame Missiz, avec George-Harrison Ford of the Rings, etc.
Mais Joséphine s’entête à accomplir son rêve, et sa carrière progresse grâce à des rencontres inattendues : le roi du Karaoké Milton Hilton ; Fritz von Ben Ralouf, un " nain pitoyable " manager de stars internationales ; et enfin Chester MacCloskey, un milliardaire souffrant d’un bien curieux problème pondéral. Pourtant Joséphine, " pseudonymée " Kendra pour la scène et la gloire, ne se doute pas encore que le showbiz est un milieu affreusement dangereux pour les jeunes filles innocentes…

Dans ce tome 2 des aventures des "Conasses ", Sonia Muller n’a nullement perdu son humour mordant, son style loufoque, d’une créativité incroyable et débridée. Avec le même brio, elle joue avec les mots, les lettres et les sonorités. De nouveau, elle utilise ses connaissances en linguistique pour faire parler ses personnages avec un accent très prononcé, ici l’accent américain, et c’est tout aussi hilarant.
Mais Sonia Muller a mûri, et son style, tout en gardant son exceptionnelle originalité et la rapidité du ton, s’est encore perfectionné. Elle a aussi inventé une histoire beaucoup plus délirante que la première (un personnage monstrueux dont le corps se transforme, une usine de beignets totalement improbable, des dialogues surréalistes), absurde à la façon des Nuls, ses maîtres à penser, nous rappelant en particulier leur film, La Cité de la peur. Enfin, New York et la riche société locale vus à travers ses héroïnes valent le détour… 250 pages de délire, de jubilation et de bonheur de lecture !

Sonia Muller, trente-deux ans, est journaliste. Son premier roman, Un amour de connasse (Payot, 2006), tiré de son blog « Ma vie de connasse » (2005), a fait une entrée littéraire très remarquée par la presse. Depuis sa création, son blog connaît lui aussi un beau succès.

17,45 €
Vendeur : Amazon
Parution :
ISBN : 978-2-2289-0246-5
Donnez votre avis