Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Une allure folle

Une allure folle

Auteur : Isabelle Spaak

Editeur : Le Livre de Poche

Sélection Rue des Livres

Mathilde a élevé seule sa fille, Annie, née hors mariage, affrontant avec le cran qui la caractérise la société huppée du Bruxelles de l'entre-deux-guerres.
Annie a assassiné son mari volage un jour de 1981 et s'est suicidée ensuite.
Mathilde est la grand-mère d'Isabelle Spaak, Annie, sa mère.
L'auteur est partie sur les traces de ces deux femmes, fantasques, aux réputations controversées. Elle a commencé par exhumer maintes lettres et photos de la maison familiale pour écrire leur histoire. Au cours de son enquête, elle reçoit un courrier du mémorial israélien Yad Vashem, qui concerne sa mère. D'un coup, tout bascule, la meurtrière se transforme en Juste.

L'intelligence et la finesse de la démarche d'Isabelle Spaak n'ont d'égal que la subtilité et le doux tranchant de sa phrase. Nathalie Crom, Télérama. Ce livre a l'allure folle d'un rapport de police écrit par un poète. Astrid de Larminat, Le Figaro.

7,10 €
Vendeur : Amazon
Parution :
Format: Poche
224 pages
ISBN : 978-2-2530-6998-0
Les avis

La presse en parle

Poursuivant l'écriture de son roman familial, entamé en 2004 avec Ça ne se fait pas - un récit centré sur le geste meurtrier de sa mère qui, vingt ans auparavant, avait assassiné son époux volage, avant de se donner la mort -, Isabelle Spaak approfondit, dans Une allure folle, l'investigation engagée dans l'intimité disloquée de sa famille. Traquant les mensonges pudiques et les omissions hypocrites sur lesquels s'est construite la mémoire collective des siens, Isabelle Spaak en restitue le fil, reconstituant le destin de sa grand-mère, la fantasque Mathilde, de sa mère surtout, la secrète, apparemment vulnérable et pourtant si audacieuse Anny. Ce qui frappe et bouleverse, au-delà de l'intelligence et de la finesse de l'écrivain, c'est la qualité exceptionnelle de son écriture, toute de précision, de justesse, d'âpre délicatesse.

Nathalie Crom, Télérama

Donnez votre avis