Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Transparences

Transparences

Auteur : Ayerdhal

Editeur : LGF

1985, Berlin (RFA), Ann X, 12 ans, assassine ses parents, diplomates américains, et un couple de leurs amis avec un sabre japonais. L’enquête établit que l’adolescente, quasi analphabète, a agi en état de démence après plusieurs années de sévices sexuels. Soignée plusieurs mois dans une clinique psychiatrique, Ann est ensuite placée dans un établissement spécialisé qui prend en charge l’éducation d’enfants inadaptés.
1988, Fribourg (CH), Ann X, 15 ans, égorge un éducateur et en blesse grièvement trois autres avec un sabre qu’elle a fabriqué dans l’atelier de l’internat. En fuite durant huit semaines, elle est finalement arrêtée par les carabiniers à la frontière italienne, alors que, toujours avec son sabre de fortune, elle vient de sectionner une main du routier qui l’a prise en stop. L’enquête établit que l’éducateur égorgé la poursuivait de ses assiduités et que les trois autres (à son sens coupables d’avoir fermé les yeux sur les agissements de leur collègue) ont été blessés tandis qu’ils tentaient de la maîtriser. De son côté, le routier affirme ne lui avoir fait que des avances orales, ce qu’elle ne nie pas (mais elle refuse de s’exprimer). Jugée irresponsable et dangereuse, Ann est internée près de Lugano dans une maison pénitentiaire à vocation psychiatrique.

1998, Lyon (F) : Stephen Bellanger, qui vient de boucler à Toronto une thèse en psychologie criminelle, intègre Interpol. Dans le cadre d’une enquête sur des meurtres en série touchant l’Europe et plusieurs états américains, on lui confie la tâche de compulser toutes les affaires d’assassinats multiples des vingt dernières années. Ses recherches le conduisent à s’intéresser plus spécialement au cas d’Ann.
Dans un premier temps, le dossier d’Ann l’intrigue surtout par sa minceur et son imprécision : il ne comporte pas son nom de famille, aucune photo, aucune empreinte et personne ne semble avoir suivi le dossier depuis son second internement. En fait, tout se passe comme si, à Interpol comme dans les juridictions et les administrations des trois nations concernées, le cas “Ann” avait été traité avec une incompétence extrême. Une légèreté qui ne concerne que ce seul dossier. Stephen prend alors contact avec le directeur de la maison pénitentiaire dans laquelle, faute d’autre adresse, Ann doit toujours être internée. Mais Ann ne s’y trouve plus et personne ne se souvient vraiment d’elle.
Rapidement, Stephen découvre que les autres institutions ayant eu la charge d’Ann n’ont pas gardé la moindre trace d’elle, ni dans leurs fichiers, ni dans les mémoires des gens veillant à leurs destinées.
Stephen retrace la lugubre carrière d’Ann X à travers l’Europe puis le monde entier en recoupant les rapports de police et les expertises médico-légales. Le profil qu’il en tire implique Ann avec une très forte probabilité dans plusieurs dizaines d’affaires non élucidées, mais, tandis qu’Interpol lance un mandat international et que les polices resserrent l’étau autour de la jeune femme, lui se prend à douter de ses propres conclusions…

Autour de cette métaphore de la transparence, transparence d’une criminelle toujours d’abord victime, dont la violence est elle-même manipulée et utilisée par ses bourreaux, Ayerdhal construit magistralement un thriller contemporain palpitant et explore les rouages furtifs qui régissent notre monde.

7,60 €
Vendeur : Amazon
Parution :
Format: Poche
ISBN : 978-2-2531-0112-3
Donnez votre avis