Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Inuit, indiens, chasseurs-cueilleurs : Les Exilés de l'Eden

Inuit, indiens, chasseurs-cueilleurs : Les Exilés de l'Eden

Auteur : Hugh Brody

Editeur : Editions du Rocher

Instruit pendant près de trois décennies par les Inuit du Haut-Arctique, l'auteur donne avec cet ouvrage une somme de connaissances essentielles qui expose avec lucidité les modèles fondamentaux de l'Histoire humaine. Le livre indique les systèmes de pensée et de croyance qui distinguent les chasseurs-cueilleurs nomades des fermiers sédentaires. Cette esquisse d'une histoire globale des indigènes de l'Arctique et des tribus de l'extrême nord américain met en évidence l'interaction conflictuelle de ces deux modes de vie, leur incompréhension mutuelle, les univers mentaux et spirituels qui les opposent et leur incompatibilité économique inévitable. Hugh Brody, s'il se contente le plus souvent de relater ses expériences vécues, raconte aussi d'amusantes anecdotes sur son apprentissage de la langue inuktitut. Il fait le récit de chasses sur les glaces dérivantes, décrit les batailles des Nisga'a du nord de la Colombie-Britannique contre le gouvernement canadien devant les tribunaux et démontre comment les différences culturelles rendent les Indiens imperméables au langage de la procédure juridique.
Mais derrière la présentation que fait l'auteur de ces peuples, derrière ses récits mélancoliques des mauvais traitements que leur ont infligés les immigrants d'Europe, s'inscrit une thématique historique plus large. En ce sens, le Livre de la Genèse sert d'archétype à un mode de vie dont l'élément central est l'expulsion du jardin d'Eden avec, pour conséquence, l'obligation d'entrer dans un système de " travail ", générateur de destruction de l'environnement et d'éradication de toutes cultures traditionnelles : des Indiens comme des nôtres. Dépourvu de toute notion d'expulsion, le monde des Inuit et autres peuples chasseurscueilleurs repose au contraire sur le sentiment de permanence quant à l'occupation d'une terre associée de tout temps à un peuple particulier. Mais le modèle historique le plus fondamental et le plus répandu est celui selon lequel la civilisation agricole s'étend au territoire des chasseurs-cueilleurs, s'approprie les terres et, dans de nombreux cas, anéantit les peuples indigènes.

22,40 €
Vendeur : Amazon
Parution :
406 pages
ISBN : 978-2-2680-4462-0
Donnez votre avis