Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Les enfants de cendres

Les enfants de cendres

Auteur :

Editeur : J'ai lu

Sélection Rue des Livres

Au milieu d'un train bondé, une petite fille disparaît. En dépit d'une centaine de témoins potentiels, personne n'a remarqué quoi que ce soit. Sa mère, descendue sur le quai, n'a pas regagné le train à temps. Une équipe de police, assistée par l'enquêtrice Frederika Bergman, est chargée de l'affaire. L'enfant est découverte morte, avec les mots "non désirée" inscrits sur le front...

Polar traduit par Hélène Hervieu

7,60 €
Vendeur : Amazon
Parution :
Format: Poche
445 pages
ISBN : 978-2-2900-3958-8
Les avis

Encore un polar nordique me direz-vous ! Ben ,oui , j’assume , cette fois c’est chez les suédois que je vous recommande d’aller suivre les aventures de Frerika Bergman chez les méchants . Car méchants il y a ,bien glauques , même qu’on est bien content de savoir qu’il sont punis ! Equipe policière aux personnages bien travaillés , bon rythme …. Ce n’est pas foudroyant d’originalité mais de très bonne facture , du nanan pour l’amateur de polar..

L'AXOLOTL26

Bon thriller

Ce premier livre de cette auteure est très bien. L'intrigue est bien menée. Les chapitres sont courts et donnent envie de savoir la suite. La psychologie des personnages est bien décrite. Apparemment, l'auteur veut continuer avec son personnage de Fedrika donc cela laisse présager de bons moments de lecture...

Sandra C.

Poliment glauque...

Une fillette, Lilian Sebastiansson, disparait dans un train... C'est le début de ce polar suédois qui mêle crimes horribles, pédophilie et femmes battues.
La particularité de "Les enfants de cendres" est d'accorder autant d'importance à l'enquête qu'au quotidien des policiers, à leurs difficultés personnelles et à leurs relations. Fréderika Bergmann, nouvellement arrivée dans la police, a du mal à se faire accepter par ses deux collègues masculins, Alex Recht et Peter Rydh.
L'histoire est particulièrement horrible mais Kristina Ohlsson ne sombre jamais dans le gore et ne se complaît pas dans les descriptions sordides.
Son écriture effleure le glauque mais jamais s'y plonger ou l'affronter.
L'intrigue manque cependant de rebondissements et le dénouement est pour le moins expéditif.
Un roman policier agréable à lire mais qui reste trop sage et trop policé au regard de l'enquête traitée.

Kaliban

Un bon polar suédois

J'ai beaucoup aimé ce roman qui commence comme un polar classique puis se mue en un thriller froid et noir. Une enfant disparait et toute une brigade se met en branle pour tenter de la retrouver vivante. Mais le temps presse et les tensions existant au sein de l'équipe n'aident pas. Les fausses pistes se succèdent, les vraies ne sont pas suffisamment prises au sérieux et bientôt un autre enlèvement a lieu.
Parallèlement à l'enquête, on suit le quotidien de certains enquêteurs. Et l'on perçoit l'influence que peut avoir la vie privée sur le travail et réciproquement. C'est bien amené et pertinent.

Le style de l'auteur est agréable à lire ; fort d'une écriture fluide, il nous emmène dans les scènes les plus noires sans les alourdir par des descriptions pesantes et gores. L'intrigue prend peu à peu possession du lecteur et l'on n'a de cesse de découvrir qui est réellement l'assassin et quel est le lien qui l'unit aux victimes et à leur famille.
Un bon polar.

argali

Donnez votre avis