Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Valentine Hugo. Le Carnaval des ombres

Valentine Hugo. Le Carnaval des ombres

Auteur(s) : , Dominique Rabourdin, Victoria Combalía

Editeur : Invenit

Peintre, illustratrice et créatrice de costumes et décors de théâtre, de ballets et de cinéma, Valentine Hugo, née Gross, voit le jour à Boulogne-sur-Mer en 1887. Après des études à l'école des Beaux-Arts de Paris, elle entre dans les cercles des artistes et écrivains tels Marcel Proust, André Gide, Paul Morand, Pablo Picasso, Jean Cocteau, Erik Satie, Maurice Ravel, Serge Diaghilev, Léon-Paul Fargue ou Roger de la Fresnaye, qu'elle reçoit dans son appartement de la rue de Montpensier à Paris. En 1919, elle se marie au peintre Jean Hugo, arrière-petit-fils de Victor Hugo ; les époux mènent vie mondaine, tiennent salon et reçoivent les artistes parisiens.
Après s'être intéressée au mouvement Dada et à la pensée de Tristan Tzara, elle se rapproche à partir de 1926 du mouvement surréaliste dans lequel elle trouve de quoi nourrir son besoin d'anti-conformisme ou de merveilleux, ainsi que le moyen de s'éloigner de l'académisme de ses débuts. Sa vie et son oeuvre prennent alors un autre chemin ; après sa séparation d'avec Jean Hugo, elle devient la compagne de Paul Éluard puis d'André Breton de 1931 à 1932. Elle peint alors le rêve, réalise des objets à fonctionnement symbolique et illustre nombre de livres d'écrivains admirés comme Achim von Arnim, Sade, Arthur Rimbaud ou Lautréamont. Celle que Cocteau appelait « mon beau cygne » meurt à Paris, seule et dans la misère, en 1968.

28,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
128 pages
ISBN : 978-2-3768-0020-0