Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le Féminin dans l'art occidental : Histoire d'une disparition

Le Féminin dans l'art occidental : Histoire d'une disparition

Auteur : Claude Leibenson

Editeur : Différence

Dans la pensée occidentale, le féminin a été associé à l'idée de nature et de mort. Nul commandement divin, nulle parole civilisatrice n'est venue combattre cette notion, bien au contraire.À l'union du masculin et du féminin, voie d'accès à l'éternité, succède aujourd'hui une autre orientation : gommer la différence des sexes ou utiliser cette différence comme un divertissement, métamorphoser le corps mortel en un outil performant. L'amour tentait d'unir ce qui était séparé, la technique doit permettre d'inventer un être autonome, libéré de la transcendance et des contraintes que fait peser sur lui la nature, et capable d'atteindre seul l'immortalité.Le déclin d'une civilisation se signale toujours par l'arrivée de courants étrangers qui la traversent et l'ébranlent, par une exacerbation de la violence et par une quête toujours renouvelée de plaisirs. Si les chercheurs ont analysé, avec perspicacité, les causes de la décadence de Rome ou de Constantinople, ils semblent refuser de voir que l'Occident se meurt du combat qu'il mène contre ses propres symboles.L'art est, depuis plus d'un siècle, le témoin et l'acteur de ce changement.Les happenings auxquels se réduisent le plus souvent les « oeuvres » de certains artistes, de même que le cinéma et la littérature, s'emploient à briser les tabous sur lesquels est bâtie notre culture. Et les élites, à nouveau fascinées par la violence, qu'elle ait un alibi artistique, religieux ou politique, regardent sans horreur, parfois même avec complaisance, l'homme primitif, l'homme insensible à la douleur qu'il provoque ou qu'il est censé ressentir, émerger de notre monde quotidien sur la scène artistique. Cette avancée de la barbarie annonce la fin de la civilisation et prépare l'avènement de l'homme futur, libéré de l'Éthique, mais dépendant de la Technique, qui n'aura ni nos valeurs ni notre mode de perception. L'image à travers laquelle nos contemporains cherchent désespérément à approcher le réel, est la porte qui lui ouvrira un monde nouveau, le monde virtuel.Si vaincre la mort est un combat que les hommes ont mené depuis l'aube de la création, une question reste cependant posée : pour la faire enfin disparaître, ne nous faudra-t-il pas, simultanément, renoncer à la vie ?

20,30 €
Vendeur : Amazon
Parution :
206 pages
ISBN : 978-2-7291-1697-2
Donnez votre avis