Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Roumanie et Moldavie

Roumanie et Moldavie

Auteur : Robert Reid

Editeur : Lonely Planet

Découvrez les superbes villes et les villages colorés de Transylvanie.
Parcourez les plages de sable du delta du Danube, au bord de la mer Noire.
Découvrez qui fut Vlad Tepes, un prince du XVe siècle qui a inspiré le personnage de Dracula.
Partez en excursion sur la route des vins de Moldavie et faites la tournée de prestigieux vignobles.
° Deux auteurs, 16 mois de recherches dans les deux pays
° Une mise à jour en profondeur, pour tout savoir d'une destination qui s'ouvre au tourisme
° Le seul guide à couvrir la Moldavie et les régions de Transnistrie et de Gagaouzie

20,30 €
Vendeur : Amazon
Parution :
392 pages
ISBN : 978-2-8407-0631-1
Extrait

Dracula entre mythe et réalité

Vlad Tepes, prince de Valachie du XVe siècle, est très souvent assimilé au personnage du comte Dracula, archétype du vampire apparu dans le roman éponyme (1897) de l'écrivain anglo-irlandais Bram Stoker.
L'association de ces deux figures diaboliques - l'une historique, l'autre romanesque-est un pur produit de l'imagination populaire. Si les Roumains récoltent les fruits de cette confusion via la manne touristique, nombre d'entre eux s'inquiètent de voir un personnage important de leur histoire ainsi éclipsé par un vampire de roman.
Le "véritable" Dracula, Vlad Tepes, né en 1431 à Sighisoara (p. 146), régna sur la Valachie en 1448, puis de 1456 à 1462, et en 1476. Cruel et assoiffé de sang, il fit en effet massacrer des milliers de gens. Son père, Vlad II, fut appelé Vlad Dracul (du latin draco, "dragon") après avoir rejoint l'ordre du Dragon sur les instances de Sigismond de Luxembourg en 1431. Le nom romain Draculea - littéralement "fils du dragon"-fut donné à Vlad Tepes par son père comme titre honorifique. Mais "dracul" signifie également "démon" et c'est ce sens-là que le roman de Stoker a popularisé.
Le jeune Vlad eut une enfance terrible. Il passa de nombreuses années dans une prison ottomane, où il aurait été violé par des membres de la cour.
Vlad Tepes avait d'incontestables qualités pour gouverner, et il est considéré par de nombreux Roumains comme un héros national, courageux défenseur de sa principauté. Pour autant, il était impitoyable et ses méthodes étaient d'une cruauté sans bornes. Rendu célèbre par certaines d'entre elles - décapiter, ébouillanter, enterrer vivant - il gagna le surnom de Tepes ("l'empaleur") en raison de sa prédilection pour le supplice du pal (...)

Donnez votre avis