Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Je suis toujours partie

Je suis toujours partie

Auteur : Meriem Lehcene

Editeur : Ramsay

Meriem Lehcene est née à Alger en 1949. Elle a connu la vie traditionnelle d'une famille constantinoise, a vécu à Bagdad au temps de Saddam Hussein, avant de s'enfuir en Iran. Elle est la mère de trois filles, Manal - connu du grand public sous le nom de Kenza Braiga -, Assia et Zahia. D'Alger à Paris, en passant par Constantine, Bagdad et Téhéran, voici l'itinéraire d'une femme libre. Née à Alger du viol de sa mère par un officier français, Meriem connaît une enfance chaotique. A six ans, sa mère l'abandonne avec sa jeune soeur et voici les deux enfants livrées à l'indifférence de leur belle-famille. Lassée de jouer les Cendrillon, Meriem fugue et se retrouve seule dans les rues d'Alger pendant plusieurs mois, entre les paras français et les militants du FLN, jusqu'à ce qu'un orphelinat catholique la recueille. Lorsqu'elle se fait adopter par une famille française, Meriem pourrait enfin goûter à l'insouciance des jeunes filles de son âge et profiter des joies de la capitale, mais il n'en sera rien : elle décide un jour de s'enfuir pour rejoindre son beau-père. Ils vivent ensemble les premiers temps de l'indépendance algérienne. Puis elle tombe sous le charme d'un médecin, un redoutable don Juan qui l'épouse et ne tarde pas à la maltraiter. Trois filles naîtront de leur union : Manal, Assia et Zahia. S'ensuivent quatre années de réclusion dans une famille constantinoise. Longtemps, Meriem accepte sa condition de belle-fille respectueuse, mais quand son mari la délaisse complètement, elle craque et prend encore une fois la fuite, avec ses filles. Elle rencontre son second mari, un scientifique irakien, membre du parti Baas. Elle le rejoint à Bagdad, l'épouse et connaît la vie quotidienne sous le régime de Saddam Hussein, aux côtés d'un époux qui plonge dans la religion et la délaisse. Quand les Alliés bombardent Bagdad, elle s'enfuit vers l'Iran, dans des conditions rocambolesques pour sauver ses trois filles. Elle est emprisonnée quelques semaines en Iran, avant de pouvoir enfin rejoindre la France et un peu plus de quiétude... Une jeunesse agitée à Alger, une vie de réclusion à Constantine, quelques années à Bagdad : Miriam Lehcene n'a cessé de courir à la recherche d'une filiation incertaine. Avec sensibilité et conviction, elle nous livre un témoignage fort sur des sociétés contrastées, sur la condition des femmes, sur la liberté.

21,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
340 pages
ISBN : 978-2-8411-4877-6
Donnez votre avis