Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Une putain d'histoire

Une putain d'histoire

Auteur :

Editeur : XO

Sélection Rue des Livres

« Je ne retournerai jamais sur l'île. Même si Jennifer Lawrence en personne venait à sonner à ma porte et me suppliait d'y retourner, je ne le ferais pas. Autant vous le dire tout de suite : ce que je vais vous raconter va vous paraître incroyable. Ce n'est pas une histoire banale, je lui dis. Ça non. C'est une putain d'histoire. Ouais, une putain d'histoire. Une vision à présent, pour vous mettre comme qui dirait en appétit : Une main émergeant de l'abîme, tendue vers le ciel, pâle, doigts écartés, avant qu'elle ne s'enfonce définitivement dans les flots. Le vent du large rugit autour de moi, la pluie et les embruns me cinglent tandis que je nage et m'éloigne de cette main spectrale - que je nage, tente de nager, soulevé, emporté par les vagues, les creux de trois mètres, les crêtes écumantes, vers la pointe de l'île, toussant, hoquetant, grelottant - à demi noyé. »
Délaissant provisoirement le commandant Martin Servaz, Bernard Minier plonge dans un univers où le danger n'est pas celui que l'on croit et où l'intimité est une illusion. Il dresse avec brio et tension une sombre histoire, Une putain d'histoire.

20,90 €
Vendeur : Amazon
Parution :
524 pages
ISBN : 978-2-8456-3756-6
Les avisExtrait

L'avis de Rue des livres

Bernard Minier est un auteur un peu à part dans le monde du polar. Un auteur qui ne laisse pas indifférent. On adore ou on déteste, rarement entre les deux. Si vous ne connaissez pas encore Bernard Minier, tentez le coup. Vous saurez dans quel camp vous vous situez. Dans "Une putain d'histoire", on retrouve la griffe Minier : une belle écriture, fausses pistes et rebondissements surprenants, des descriptions très réalistes et une fin que peu de lecteurs vont anticiper même si quelques indices sont parsemés ça et là. Les aficionados pourront regretter l'absence du commandant Servaz et noter une, relative, rupture avec "N'éteins pas la lumière" ou "Glacé. Et l'action ne se passe pas dans les Pyrénées mais dans le Nord Ouest américain. Peut-être parce que Minier connaît maintenant un beau succès aux Etats-Unis.
Rue des livres

Donnez votre avis