Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Cézanne un grand vivant

Cézanne un grand vivant

Auteur :

Editeur : P.O.L

Sélection Rue des Livres

Si les tableaux de Paul Cézanne ramènent Charles Juliet sur les lieux de sa propre adolescence, ils provoquent aussi en lui un questionnement sur la création, qu’elle soit celle du peintre ou celle de l’écrivain. Ce livre est un face-à-face troublant entre deux œuvres, il est aussi un échange, un dialogue entre deux solitudes tendues vers l’autre et vers la vérité, au-delà du temps, au-delà de la mort.

12,70 €
Vendeur : Amazon
Parution :
64 pages
ISBN : 978-2-8468-2155-1
Les avis

La presse en parle

Ce n'est pas une étude, un essai, Charles Juliet écrit une lettre à Cézanne. Pour lui dire combien sa peinture l'a nourri, lui dire comment il croit avoir perçu sa sensibilité, ses doutes. L'auteur de "l'année de l'éveil" et de "Lambeaux", le poète Juliet adopte le registre de l'intime et du sensible. Au-delà de l'admirateur de Cézanne, c'est aussi l'écrivain, le créateur Juliet qui dialogue avec un autre créateur. Il lui explique à quel point l'expérience de l'art du peintre a nourri sa propre expérience. Juliet se regarde dans le miroir Cézanne. Le discours est simple. Il s'agit d'exprimer des sensations, les siennes, et de rendre hommage à celles que Cézanne a su traduire sur la toile, par exemple devant la Sainte-Victoire, en Provence, son leitmotiv. Certaines pages sont bouleversantes, celles ou Juliet, qui a grandi à Aix, traduit l'émotion qu'il éprouve quand il se promène sur des chemins dessinés par Cézanne. Le réel, le décor naturel se mêle à sa mémoire des tableaux de Cézanne. L'art et la réalité se confondent (mag). Charles Juliet admire l'oeuvre, le trait, la couleur, l'art qu'avait Cézanne de transcender un paysage, il admire son travail d'ouvrier, solitaire, pratiqué sans interruption, ses tentatives de recréer des sensations sur la toile et sa légendaire insatisfaction. Cézanne doutait, et très peu de ses contemporains l'encourageaient. Or il a été à l'origine du fauvisme, du cubisme, de l'abstraction. "Cézanne, écrit Juliet, vous êtes bien vivants, puisque vos toiles conitnuent de nous émouvoir, de ns faire voyager en ns mêmes, de conforter nos plus hautes aspirations, en bref, de nous communiquer la vie". Cette lettre chante l'amour de l'art, l'art comme moyen d'accéder à la connaissance de soi. Laissez moi encore citer cette phrase de Juliet qui confond le peintre et l'écrivain: "Peindre, écrire, ce n'est rien d'autre que partir à la découverte de soi, tout en convertissant en toiles ou en poèmes ce que recèle la nuit intérieure". On rêve d'entendre un immense acteur dire ce texte dans un théâtre.

Vincent Josse, France Inter

Vos avis

Un petit livre sympathique à 10 euros. A lire à l'occasion de l'inauguration de l'exposition Cézanne à Aix-en-Provence.

JMH

Donnez votre avis