Recherche
Plus d'un million de livres référencés
L'oeil de la police : Crime et châtiment à la Belle Epoque

L'oeil de la police : Crime et châtiment à la Belle Epoque

Auteur(s) : Michel Dixmier, Véronique Willemin

Editeur : Alternatives

Sélection Rue des Livres

La Belle Epoque n'était sans doute pas tout à fait l'âge d'or que l'on se plaît à imaginer aujourd'hui. La presse populaire, très dynamique, bénéficiant d'une liberté presque totale, nous renvoie souvent l'image d'une société violente et instable. Le camp conservateur, à travers ses journaux, se déchaîne contre le bloc des gauches, au pouvoir depuis 1902, l'accusant de laxisme contre les voyous, les fameux " apaches ", et les criminels en tout genre. Des journaux spécialisés dans le fait divers crapuleux, illustrés de dessins particulièrement suggestifs, voient le jour. La campagne de presse atteint son paroxysme après 1906, lorsque le président Fallières décide d'utiliser largement son droit de grâce pour les condamnés à mort et lorsque Clemenceau, en 1907, soumet au parlement une loi sur l'abrogation de la peine de mort. C'est dans ce contexte que paraît, en 1908, le premier numéro de LOeil de la police, un douze pages, populaire, peu cher, mettant en scène avec un raffinement suspect crimes et faits divers les plus sanglants. Chaque numéro livre son lot de meurtres, d'égorgements, de catastrophes avec le plus grand souci du spectaculaire, toujours à la limite du racolage et du sadisme. Imprimée sur du mauvais papier, cette publication a rarement été conservée. Aucune collection complète n'existe aujourd'hui dans les bibliothèques publiques. Ce livre présente une sélection des dessins de la revue, réalisée à partir de l'intégralité des numéros. Il propose - par la reproduction de pages entières du journal - une vision étonnante de cette Belle Epoque, pleine de maris jaloux, de femmes infanticides, de voyous sanguinaires et de catastrophes apocalyptiques. L'utilisation à des fins politiques et électorales du thème de l'insécurité n'est pas nouvelle, mais on ne peut que s'étonner, aujourd'hui, de la violence de cette exploitation.

29,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
141 pages
ISBN : 978-2-8622-7525-3
Donnez votre avis