Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le Documentaire : L'Autre face du cinéma

Le Documentaire : L'Autre face du cinéma

Auteur : Jean Breschand

Editeur : Les Cahiers du Cinéma

Le documentaire est aussi vieux que le cinéma, puisqu'on peut dire que les Frères Lumière, tels Monsieur Jourdain, font du documentaire sans le savoir. Le genre recouvre des pratiques fort différentes et toute définition est forcément réductrice par rapport à leur diversité à travers le temps et l'espace. Le documentaire est une oeuvre cinématographique qui s'attache à décrire ou restituer le réel avec un traitement créatif qui se confronte directement avec le monde sans l'élaboration d'une fiction.
Mais fiction et documentaire sont deux axes d'un même art qui ressaisit la réalité. Aujourd'hui les limites entre les deux s'estompent, et les deux axes ont tendance à se croiser.
Par contre, la frontière entre le cinéma documentaire et le reportage, le magazine ou encore toute forme de télé-réalité tend à se définir de plus en plus clairement. La capture d'images, le "direct", le dispositif, tels que la télévision les pratique, s'éloignent de plus en plus de l'art de la mise en scène, seul susceptible de restituer la richesse et la complexité du réel. Les enjeux de cette concurrence entre le cinéma et la télévision pour structurer le regard du spectateur, sa vision du monde sont essentiels aujourd'hui et particulièrement dans l'enseignement du cinéma à l'école.
Jean Breschant appuie son analyse sur des films et des cinéastes, depuis les pionniers, Lumière, on l'a dit, mais aussi Flaherty et Vertov ; Jean Vigo également, inventeur du fameux "point de vue documenté". La grande figure de Joris Ivens qui a lui seul représente un demi-siècle de cinéma documentaire, Des cinéastes qui éprouvent le besoin, pour mieux exprimer leur créativité, de passer du documentaire à la fiction et retour, comme Orson Welles, Alain Cavalier, Chantal Akerman. Les questions de la mémoire et de l'histoire sont consubstantielles au genre, de Nuit et Brouillard d'Alain Resnais à Shoah de Claude Lanzmann, en passant par l'oeuvre essentielle de Chris Marker.
Les cinéastes contemporains tels Johan van der Keuken, Raymond Depardon, Robert Wiseman ou encore Jean-Louis Comolli complètent un panorama forcément non exhaustif. Un accent particulier est mis sur l'influence prégnante de l'évolution et la miniaturisation des techniques dans l'histoire du documentaire.

9,95 €
Vendeur : Amazon
Parution :
96 pages
ISBN : 978-2-8664-2348-3
Donnez votre avis