Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Radioscopie d'un adultère

Radioscopie d'un adultère

Auteur : Edna Mazya

Editeur : Liana Levi

Sélection Rue des Livres

Les personnages ? Un professeur d'astrophysique obsédé par sa très jeune et jolie femme, son astucieux ami d'enfance arabe, Anton, inspecteur de police, et la mère du professeur - une dure à cuire. Ilan, le professeur, découvre que sa femme Naomi a une liaison et la suit à l'un de ses rendez-vous secrets. Terrifié à l'idée de la perdre, il décide, après de longues hésitations, de se confronter à son rival. Leur discussion s'achève avec le meurtre improvisé de l'amant, par le biais d'une arme improbable : la pipe d'Ilan. Pris dans une situation inextricable, notre professeur s'en sortira tout de même, dans un happy-end amoral mais réjouissant. Suspense, psychologie et humour se mêlent dans ce roman que le lecteur aura du mal à reposer.

19,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
254 pages
ISBN : 978-2-8674-6474-4
Les avis

L'avis de Rue des livres

Ilan a la chance d'avoir épousé, Naomi, très belle femme beaucoup plus jeune que lui. Il mène un existence paisible entre son travail et son foyer jusqu'au jour où le doute s'installe.... Un retour inopiné à la maison, et sa tendre et fidèle épouse n'est pas là. Inquiétude puérile, angoisse névrotique il envisage toutes les possibilités pouvant expliquer cette absence, sauf une : elle aurait un amant. A son retour, il ne dit pas un mot sur ses doutes et décide d'observer, d'espionner ses faits et gestes et découvre qu'elle rejoint en effet, dans un appartement abandonné un homme. Drame de la jalousie et de l'adultère, Ilan a soudain l'esprit qui vacille, et ses idées se bousculent. Quelle attitude adopter, que faire? Il décide de rencontrer cet amant et cette rencontre se terminera par un meurtre. Edna Mazya, auteur dramatique née à Tel-Aviv,écrit son premier roman. Les personnages sont soignés, subtilement analysés avec humour. Les relations complexes du couple, de l'amitié et de la filiation sont décrits avec justesse. Le rythme soutenu permet au lecteur de ne jamais lâcher prise. La fin imprévisible donne beaucoup de consistance à cet ouvrage. Un très bon roman qui concilie détente et littérature
Marie-Laure

Donnez votre avis