Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Avions poubelles

Avions poubelles

Auteur : Lisa Bleyssac

Editeur : Les Editions de l'Arbre

Tout ce que vous allez lire dans ce livre est incroyable, mais vrai. La sécurité laisse à désirer sur certaines compagnies aériennes. L'actualité récente des derniers crashs est là pour nous le rappeler à tous. Quand ce ne sont pas des compagnies sans scrupules qui laissent voler des avions poubelles pour faire quelques petites économies... Lisa Bleyssac est une hôtesse de l'air qui a travaillé sur plusieurs compagnies. Elle a décidé de jeter un pavé dans la mare et de raconter sans tabous, ni faux-fuyants la réalité de ce qu'elle a vécu. Vous découvrirez comment certains équipages " améliorent " vos plateaux-repas, comment certains pilotes résistent aux horaires de fous qui leur sont imposés, comment on transforme un avion sans business classe en avion comportant cette rentable classe affaires et tout cela en plein vol, comment se déroule réellement votre embarquement. Sans oublier, l'arnaque aux bagages. L'auteur vous fera vivre ses aventures et mésaventures pendant ses escales au bout du monde : en Sierra Léone, Gambie, Egypte, Arabie Saoudite, Nigéria, Soudan. Lisa a également participé à des vols militaires dans le cadre de rapatriements de ressortissants français et a fait partie de l'équipage de vol d'un président. Vif, mordant, drôle et méchant, ce livre pose la question qui fâche : jusqu'où peut-on faire de l'argent au mépris de la sécurité et du bien-être des passagers ? Vous ne prendrez jamais plus l'avion de la même manière.

19,16 €
Vendeur : Amazon
Parution :
405 pages
ISBN : 978-2-8746-2046-1
Les avis

Et bien pas d'accord. Ce livre a été écrit par l'auteur qui n'est pas écrivain et l'annonce clairement, donc personne ne doit s'attendre à une oeuvre littéraire . Mais il n'y a pas d'arnaque pour le lecteur.Les révélations sont impressionnantes et justifiées.Excellent article dans Le Monde et interview sur France Inter pendant 1h.Pas mal pour un livre inintéressant. non?

anne lemaitre

Donnez votre avis