Recherche
Plus d'un million de livres référencés
La Cité des Djinns : Une année à Delhi

La Cité des Djinns : Une année à Delhi

Auteur : William Dalrymple

Editeur : Les Editions Noir Sur Blanc

Lors d'un premier séjour en Inde à l'âge de 17 ans, William Dalrymple découvre Delhi. Cette grande capitale, si différente de tout ce qu'il avait connu jusqu'alors le fascine. Il prend conscience que cet endroit recèle son cortège de richesses et d'horreurs, c'est un labyrinthe difficile à appréhender. Cinq ans plus tard, fraîchement marié, il y revient. Bientôt il identifie le sujet d'un livre : le portrait d'une ville disloquée dans le temps. Il déambule dans les ruelles étroites de la vieille ville et l'été préfère les avenues plus larges de New Delhi.
Cette ville n'est pourtant pas nouvelle du tout : ses larges artères englobent un cimetière de dynasties. On parle même de sept villes mortes à Delhi englouties sous la ville actuelle.Delhi est vouée à sans cesse renaître de ses cendres, à connaître de nouvelles incarnations, de siècle en siècle. Les djinns, autrement dit les esprits, hantent chaque maison, chaque coin de rue et ils aiment tant Delhi qu'ils ne peuvent supporter de la voir vide et désertée, voilà ce que révèle à l'auteur un sage rencontré bien après ses propres observations.Ces ruines omniprésentes attirent l'auteur. Nous visitons avec lui les vestiges des extravagantes constructions impériales anglaises.Nous nous confrontons également avec un autre type de vestiges : les vestiges humains, ou plutôt les différents types d'habitants extrêmement typés du lieu.
Par exemple les vieux majors à la moustache de phoque et à l'anglais d'opérette pour lesquels le temps semble s'être arrêté en 1946 au moment de l'indépendance. Le personnage de la logeuse du couple Dalrymple mérite qu'on s'y attarde un instant. Voila ce qu'en dit William Dalrymple : "Mme Puri, d'une famille sikhe de Lahore, avait été expulsée de son ancienne maison au moment de la Partition, et avait tout perdu lors des émeutes de 1947. Elle était arrivée à Delhi en char à boeufs. Quarante-deux ans plus tard, la misérable réfugiée s'était convertie en princesse du Pendjab. Elle était devenue très riche : elle possédait des immeubles dans tout Delhi et avait troqué son boeuf contre une flottille de voitures (...) Elle gérait également tout un tas d'affaires" .
Le livre abonde d'autres portraits très vivants de cette ville multiple et unique.

23,35 €
Vendeur : Amazon
Parution :
372 pages
ISBN : 978-2-8825-0177-6
Donnez votre avis