Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Histoire de l'idée laïque en France au 19ème siècle

Histoire de l'idée laïque en France au 19ème siècle

Auteur : Georges Weill

Editeur : Bord de l'eau

Le livre est composé d'une courte introduction de Vincent Peillon qui démontre l'importance de la lecture d'un texte essentiel sur la question laïque. Selon l'historien Georges Weil dans L'histoire de l'idée laïque en France (publié pour la dernière fois en 1925), le concept s'est dégagé au cours du 19ème siècle. Certes, il y eut des précurseurs comme Socrate, Aristote, Lucrèce, Descartes ; Montaigne, Spinoza, Condorcet pour finir par Comte et Kant avec ses écrits sur l'humanité, la morale et la religion. Il est à noter que la laïcité fut absente des institutions révolutionnaires de 89. L'idéal laïque serait un idéal de tolérance, une morale individuelle. En fait, selon Georges Weil, ce qui fut l'élément essentiel dans le développement de la laïcité, c'est qu'elle fut, en France, adoptée par l'Etat, au motif que ce dernier, garant de l'intérêt général ne doit pas prendre parti en matière religieuse, garantissant ainsi la liberté de conscience et des cultes. Elle devient le levier d'un droit nouveau, républicain, sécularisant le droit. Progressivement face à la force religieuse se crée une force antireligieuse politique : l'anticléricalisme qui trouvera son apogée dans le régime de Combes. La laïcité devient alors inséparable de la défense de la république. Elle inclut la notion de séparation de l'Eglise et de l'Etat, de l'école et de la religion. La laïcité est "séparatiste" dans ses conceptions de rapports à la religion. La séparation de l'église et de l'état, à l'origine, n'avait pas de caractère anticlérical. Les premiers partisans semblent avoir été les pasteurs protestants.

20,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
360 pages
ISBN : 978-2-9118-0387-1
Donnez votre avis