Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Balade dans le Var sur les pas des écrivains

Balade dans le Var sur les pas des écrivains

Auteur : Collectif

Editeur : Alexandrines

« Il y a des coins de terre si beaux qu’on voudrait les presser sur son cœur » confesse Paul Bourget, résumant l’attachement particulier des hommes et femmes de lettres à cette terre varoise où « rien que de respirer est un enivrement ». Nombreux sont les écrivains qui s’y sont promenés, enivrés, et l’ont chanté avec délice.

De Jean Cocteau à Colette, de Saint-John Perse à Jean Paulhan, de Gide à Aragon, de Françoise Sagan à Benoîte Groult et Anne Philipe, tous ont vécu le Var comme un enchantement. « Ici promenades faciles et magnifiques. Roses rouges et jaunes. Menthe sauvage. Lavandes, papillons. Tout bourdonne et embaume » se délecte Cocteau dans une des Lettres à sa mère, déplorant même que l’on ne puisse transporter Paris à cette place...

Séduite par la région « ces flammes, ces résines fondues, cet azur, le mistral, le sirocco, tous les souffles du ciel... », Colette décide de s’installer à Saint-Tropez, la patrie des beaux pêcheurs. « Une maison rose, une vigne et les arbres fruitiers, la mer en bas du jardin, de l’ail et de la tomate, - qu’en penses-tu ? » écrit-elle à son amie Hélène Picard. Son choix se portera sur la « Treille Muscate » qu’elle habitera de 1926 à 1939.

En 1922, André Gide venu rejoindre Roger Martin du Gard et sa femme à Porquerolles retrouve son émerveillement d’enfant. Entre deux lectures, il « parcourt l’île en caleçon de bain, piquant du nez dans toutes les criques, courant parmi les micocouliers et les magnolias, se roulant dans le sable », et revient déjeuner « avec des éponges dans les oreilles, une barbe de varech et des coquillages au cul, comme un dieu marin qui s’est colleté avec Amphitrite » (Lettre à Louis Jouvet).

Avec eux, George Sand, Edith Wharton, Scott et Zelda Fitzgerald, Georges Simenon, Christiane Rochefort, Jacques Serena... tous ont été conquis par le charme des lieux. Et Benoîte Groult de témoigner : « Je suis maintenant du 83 (presque mon âge) tout autant que du 29. Les patries choisies vous sont aussi chères au cœur que les patries d’enfance. »

19,50 €
Vendeur : Amazon
Parution :
304 pages
ISBN : 978-2-9123-1944-9
Donnez votre avis