Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le livre d'Amba Besarion

Le livre d'Amba Besarion

Auteur : Besik Kharanaouli

Editeur : Quidam

La rivière court, l’homme pense et crée. Le héros lyrique de ce livre est un être libre : il a donc la permission de l’auteur de marcher, de parler et de ne rien laisser inaperçu, inéprouvé, inexprimé sur son long chemin. Un chemin difficile, inattendu et bigarré, à l’instar de la vie. De la vision du monde d’un moine ascète jusqu’aux pensées confuses d’un vagabond reflétées dans les monologues d’un enfant, chaque voix ainsi que chaque forme – prose, vers rimés ou vers libres – de cette œuvre polyphonique jouit des mêmes droits et des mêmes forces, et tente de donner l’intégralité d’un monde fragmenté, qui prend ses origines dans un passé lointain. Dans Le Livre d’Amba Besarion, il n’y a pas d’appât pour attirer le lecteur, ni fil conducteur ou énigme à deviner. « Seulement l’aventure humaine sans rectification, dépourvue de sens : la vie de l’homme quand il n’est personne, quand il n’est rien, quand il est lui-même.

Besik Kharanaouli est né en 1939 à Tianeti, Géorgie. Il est considéré comme l’un des plus grands auteurs de son pays, qui a su renouveler la poésie géorgienne en y introduisant les formes particulières de la poésie populaire et en jouant avec le vers libre, forme méprisée jusqu’à son arrivée et celle de quelques-uns de ses contemporains (Ces poètes ont été appelés de façon péjorative les « verslibristes ». Citons parmi eux Jarji Pkhovéli, Mamouka Tsiklaouri, Tedo Bekischvili). Il a été traduit en russe, bulgare, tchèque, slovène, anglais, allemand, italien.

Traduit du géorgien par Marie Frering et Omar Tourmanaouli.

16,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
157 pages
ISBN : 978-2-9150-1844-8
Les avis

La presse en parle

On dirait que chacune de ses phrases sort du néant et se disperse dans l’infini. Ces phrases sont les fragments d’une pensée entière et invisible à laquelle la douleur ne donne pas la possibilité de se désintégrer.

Manana Kvatchantiradzé, Supplément littéraire de Ostaotri saati (24 heures)

Donnez votre avis