Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Vivre me tue

Vivre me tue

Auteur : Paul Smaïl

Editeur : Cartouche

Rentrée littéraire 1997 : Vivre me tue, le premier roman d'un inconnu, Paul Smaïl, narrant avec autant de rage que d'ironie mais beaucoup de tendresse aussi, le vécu tuant d'un Beur fou de littérature, fait l'effet d'une bombe. D'autant que l'auteur a choisi de se cacher à l'instar d'un Pynchon ou d'un Salinger. Rentrée littéraire 1997 : Jack-Main Léger publie une sorte de bilan de sa vie d'écrivain et de musicien : Ma Vie (titre provisoire) et subit une énième cabale. Janvier 2001 : Paul Smaïl publie Ali le Magnifique. La polémique fait rage : à son tour de subir un lynchage médiatique. Surtout quand est révélé enfin que Léger et Smaïl ne font qu'un ! La réédition d'un roman-culte devenu introuvable...

27 ans aujourd'hui. Français. Un grand-père mort pour la France. Un oncle assassiné par la police française en octobre 1961. Boxe, rage, bouquine, aime. Fou d'amour pour Myriam, "princesse juive" : Fou de tendresse pour Daniel, "le petit frère", qui vit si mal sa condition de beur, de sidi, de nardène... Fou de littérature: Melville, Conrad, Stevenson... Partir à l'aventure! "Les verts rivages de la Terre promise..." Habite Barbès - en attendant. Très bonnes études, mais pas d'emploi digne de ce nom: livreur de pizzas - en attendant. En attendant quoi? Il sait que seuls les mots peuvent le sauver de la haine. Les premiers mots du roman qu'il n'a pas fini: "Vivre me tue"

17,30 €
Vendeur : Amazon
Parution :
228 pages
ISBN : 978-2-9158-4257-9
Donnez votre avis