Recherche
Plus d'un million de livres référencés
L'indigeste

L'indigeste

Auteur : Sarah Molina

Editeur : Altal

"Le néant, c'est lorsque vous vous levez le matin, sans présent, sans souvenirs ni passé et surtout sans futur. Le néant, c'est ce qui enrobe chaque seconde et chaque minute de mon existence. La promesse de rien du tout, la procuration comme seul acte de vie. Mes yeux et ma bouche sont les seules parcelles de mon corps que je sollicite. Les premiers pour regarder des vies que je ne vivrai jamais, et la seconde pour me remplir. J'avale les mots qui sortent de votre bouche, j'aspire les odeurs qui émanent de vos corps, je happe les mouve-ments de vos mains. Je les attrape, les emprisonne et les réserve pour mes longues nuits d'insomnie. Ces nuits où, nue, étendue sur mon lit, je prends la mesure de ma chair, palpe les boursouflures de mes repas orgiaques. Ma peau est distendue, froide et couverte d'aspérités, mes cheveux sont inertes et aussi rêches que de la mauvaise paille. Je regarde ces laideurs et je sais qu'il ne pourra jamais en être autrement. La graisse finira par étouffer tout mon corps, suintera par tous les pores de ma peau, pendant qu'en surface, les vergetures s'étendront à l'infini comme autant de petites ramifications blanches et violettes. En temps réel, je mesure le cataclysme qui se joue sur moi, en moi. Je regarde mes jambes, lourdes et marquées, je regarde ces hanches épaisses, je regarde mon ventre, épicentre du marasme, marmite abjecte et méphitique, je regarde ma poitrine, surmontée de deux pis lourds et désolants. Je suis l'absence de grâce. Je gis, épave aboulique, avec une apathie presque morbide. Et j'ai faim. Encore. Constamment. Sans cesse."

12,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
180 pages
ISBN : 978-2-9167-3608-2
Les avis

Un mini-pavé dans la mare... Noir et puissant. Pas très réaliste mais tellement bien tourné qu'on se prend à changer notre façon d'être et à considérer les autres avec plus d'intérêt... Bravo pour ce petit livre coup de poing.

Claudie

Lu d'une traite.
Puissant, dépouillé, sombre et grosse prise de conscience...
Un style assez unique et fulgurant dans la manière d'aborder les sujets de la solitude, de la maternité, du rapport à son propre corps.

Laurine

Donnez votre avis