Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le Nazi et le Barbier

Le Nazi et le Barbier

Auteur : Edgar Hilsenrath

Editeur : Attila

Sélection Rue des Livres

1933. Max, le fils bâtard de la pute Minna Schulz, s'enrôle dans les SS à l'arrivée d'Hitler au pouvoir. Affecté dans un camp d'extermination, où disparaissent son meilleur ami (juif) et toute sa famille, il décide à la fin de la guerre de se faire passer pour juif... et endosse l'identité de son ami assassiné. Max Schulz, devenu Itzig Finkelstein, épouse la cause juive, traverse l'Europe et rejoint la Palestine, où il devient barbier et sioniste fanatique. Le Nazi et le Barbier fut, trente ans avant Les Bienveillantes, le premier roman sur l'Holocauste écrit du point de vue du bourreau. L'humour (noir) en plus.

Né en Allemagne en 1926, Edgar Hilsenrath a connu les ghettos durant la guerre, avant de partir pour Israël, puis pour New York. Toute son oeuvre s'inspire de cette expérience, mais sur un mode burlesque et satirique. Longtemps refusé par les éditeurs allemands, qui craignent les réactions à son approche, très crue, de la Shoah, il est d'abord publié aux Etats-Unis, où ses livres sont des best-sellers. Le Nazi et le Barbier est une commande de l'éditeur américain Doubleday, écrit en allemand et publié aux Etats-Unis en 1972. Ce n'est qu'en 1977 qu'il paraît en Allemagne, où il connaît un succès de scandale considérable, amenant à l'auteur une gloire brutale, consacrée par une multitude de prix.Voici la première traduction intégrale de ce roman iconoclaste, sur l'itinéraire d'un meurtrier de masse dans l'Allemagne nazie.

Traduction de Jörg Stickan, Sacha Zilberfab

23,85 €
Vendeur : Amazon
Parution :
506 pages
ISBN : 978-2-9170-8417-5
Donnez votre avis