Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Ich bin Prager

Ich bin Prager

Auteur :

Editeur : Les Allusifs

« Il ne s'aimait pas, ni lui-même, ni son reflet » Voilà pourquoi, peut-être, cet homme, Alexander (Sacha) Bell, jeune Anglais d'ascendance russe, s'installe à Prague en 1957 en sa qualité de professeur à l'Université Charles. Une façon d'être ailleurs sans l'être tout à fait, de vivre en porte-à-faux entre soi-même et le monde. Mais ce philologue musicien n'est-il pas, de naissance, un être hybride, perpétuellement endeuillé, en quête de son jumeau, d'un alter ego ou d'un pays qui serait en adéquation avec son âme... ?
Ich bin Prager, roman solidement ancré dans l'histoire occidentale de la seconde moitié du XXe siècle, relate la vie d'un homme libre qui aurait pu vivre n'importe où, mais qui choisit d'embrasser le destin tourmenté du peuple tchèque. Envoûté par la ville de Prague, ses grisailles et ses ors, le romantique Sacha Bell est aussi un être politique, qui aura bientôt tout à fait partie liée avec les dissidents et les bannis venus de l'étranger, qui luttera dans la clandestinité pour favoriser l'éclosion d'un monde nouveau. Du contexte politique tendu de la guerre froide et du maccarthysme jusqu'à la Révolution de velours, en passant par le sinistre printemps 68, l'aventure singulière de Sacha suscite une nature révolutionnaire de la nationalité, la libérant de la tyrannie du sang pour en faire une fraternité choisie, transcendante, scellée par l'amour et la douleur. Mais le tragique de l'histoire est que les espérances des opprimés débouchent fatalement sur le désenchantement.
Épousant la forme d'un récit biographique, ce roman relie des souvenirs ravivés par une écriture toute discrétion, à l'image de Sacha, antihéros un peu décalé certes, mais qui aura la générosité de risquer sa liberté pour ses frères d'adoption. Comme toujours, Tecia Werbowski s'inspire librement de faits et de personnages réels, et elle restitue à merveille l'atmosphère de cette Prague qu'elle connaît si bien, l'esprit de ses habitants, Praguois de naissance ou de coeur. Et puis elle sait l'art d'évoquer les dangers et la troublante ambiguïté de la vie kafkaïenne du temps du rideau de fer, où grouillaient les faux dissidents, les espions, les fonctionnaires redoutables. La bonhomie d'une ville qui oscille entre lâcheté et courage.
Ich bin Prager est le sixième roman de Tecia Werbowski. Née en Pologne, elle partage aujourd'hui son temps entre Prague et Montréal.

12,20 €
Vendeur : Amazon
Parution :
112 pages
ISBN : 978-2-9228-6815-9
Donnez votre avis