Recherche
4 692 auteurs

Edmund White

Né en 1940 à Cincinnati, Ohio, Edmund White se fait connaître du grand public dix ans après sa participation au groupe Violet Quill, mouvement d’écriture gay. C’est en effet en 1984 que paraissent en France ses mémoires retraçant sa difficile adolescence, aux éditions Mazarine : Un jeune américain. Il est également l’auteur de Ecorché vif, La Bibliothèque qui brûle (Plon, 1997, rééd. 10/18), La symphonie des adieux (Plon, 1998), L’Homme marié (Plon, 2000), et d’une biographie de Jean Genet (Gallimard, 1993).
Après avoir longtemps vécu à Paris, il habite aujourd’hui à New York et enseigne à l’université de Princeton.

LivresebooksAutres langues
Jack Holmes et son ami
Poche

Jack Holmes et Will Wright débarquent à New York dans les années 1960. Collègues dans un journal culturel, ils deviennent amis. C'est même Jack qui présente Will à sa future femme. Mais c'est une amitié compliquée : Jack est amoureux de Will. Perturbé par ses désirs, Jack consulte un...

Voir le livre »

Jack Holmes et son ami

New York, années 1960. Jack Holmes est amoureux de son ami Will Wright. Perturbé par son désir, il consulte un psychiatre et se force à sortir avec des femmes, tout en ayant des liaisons furtives avec des hommes. Pourtant, dans les 30 années qui vont suivre, Jack continuera à vouer une...

Voir le livre »

Rimbaud
Poche

Ce portrait de Rimbaud s'attache particulièrement à sa relation avec Verlaine et explore le fil de son écriture avec un regard de traducteur et une sensibilité qui éclaire l'univers du poète qui a introduit l'obscurité dans la poésie.

Voir le livre »

Rimbaud

Ce court portrait de Rimbaud s'attache particulièrement à sa relation avec Verlaine et explore le fil de son écriture avec un regard de traducteur et une sensibilité qui éclaire l'univers du poète qui a "inventé l'obscurité en poésie".

Voir le livre »

Mes vies
Poche

L'auteur décrit son adolescence, dans les années 1950, période où l'on essayait de soigner l'homosexualité, puis l'âge adulte dans les années 1960 où on la considéra comme acceptable. Sa vie est marquée par la psychothérapie entamée par sa mère qui le considérait comme son "cas...

Voir le livre »

City Boy

Le parcours tumultueux d'Edmund White dans le New York des années 1970. De rencontres culturelles en errances érotiques, il évoque ses débuts d'écrivain, des personnalités telles que S. Sontag ou H. Brodke et décrit l'éclosion d'une génération d'artistes notamment dans la communauté...

Voir le livre »

Hôtel de Dream
Poche

En 1900, dans le Sussex, le jeune écrivain Stephen Crane meurt à petit feu de la tuberculose. Cora, sa compagne, une ancienne prostituée qui tenait en Floride un bordel appelé l'Hotel de Dream, organise un voyage pour tenter de le guérir. Stephen rencontre ses amis, le pédant Henry James,...

Voir le livre »

Corps à corps : Entretiens avec Augustin Trapenard

Dans la voix et l'écriture d'Edmund White, " le plus français des écrivains américains ", il y a la couleur du passé, le sourire d'une anecdote étonnante, le souffle de l'histoire." Aux Etats-Unis comme en France, Edmund White s'impose comme un théoricien de la littérature gay et un...

Voir le livre »

Hôtel de Dream

En 1900, dans le Sussex, un jeune écrivain, Stephen Crane, atteint de tuberculose, part en voyage avec sa compagne Cora, dans l'espoir de guérir. Au cours de ce voyage, il dicte à Cora une nouvelle inspirée de sa rencontre avec Eliott, un prostitué de New York.

Voir le livre »

Edmund White
Edmund White

› Naissance le 13 Janvier 1949 à Cincinnati (Etats Unis)