Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Dictionnaire amoureux de la Bretagne

Dictionnaire amoureux de la Bretagne

Auteur :

Editeur : Plon

« Ma Bretagne est une île, une grande île entourée par l’histoire de France, au pays d’Armor, la pointe aiguë du socle européen. Ma Bretagne est le pays des abers. J’ai grandi à l’Aber Idult, le premier port goémonier d’Europe, un gisement laminaire aux vertus méconnues : il absorbe à lui seul autant de dioxyde de carbone que toute la forêt d’Amazonie. Ma Bretagne est le pays des miens, disparus ou vivants : ma mère Yvonne, la première à me bercer de chansons et d’histoires ; mon père « Henri le magnifique », l’homme et l’écrivain que j’ai le plus admiré ; mes frères, Hervé, Tanguy, et ma sœur Anne, la pianiste. Ma Bretagne est le pays du vent, des partances. Ma Bretagne est le pays des travailleurs de la mer : pêcheurs à pied, pêcheurs à flot, patrons pêcheurs, pêcheurs hauturiers, gabariers, goémoniers, batteurs de grèves, humbles titans amphibies qui font corps avec le bateau pour aller loin ou qui s’en tiennent aux entrelacs périlleux du trait côtier, là où brumes et courants multiplient les noyés. Ma Bretagne est le pays des Bretonnes, le pays des épouses et des veuves Ma Bretagne est le pays des Pardon, fête où l’on se lave autant du péché par le mea culpa que par le péché lui-même, après avoir brandi croix et bannières sur le sentier du douanier. Ma Bretagne est le pays des souvenirs, les miens et ceux des anciens qui m’ont raconté l’Armorique d’avant les moteurs, la Bretagne mal aimée, vexée, réduite au silence, la Bretagne de Bécassine en délicatesse avec l’Etat français. Ma Bretagne est le pays des mangeurs de lumière, Gauguin ou Méheut, tant d’autres venus chercher leur nombre d’or et leur nuance à Pont-Aven. Ma Bretagne est mon pays usuel, mon pays définitif, j’y naîtrai toujours. »

25,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
785 pages
ISBN : 978-2-2591-8610-0
Les avisExtrait

Une rencontre brutale avec les bretons de Bretagne ou d'ailleurs. La fresque d'une belle famille bretonnante s'il en est.les paysages de Monsieur Queffelec sont les miens. Brest en particulier lieu de naissance de ma famille qui est décrite avant et après guerre de façon magistrale et avec tellement d'émotion que je revis mon enfance (Nous avons un an de différence Monsieur Queffelec et moi. Nous avons donc vécu et vu les mêmes choses aux mêmes endroits). Merci Monsieur Queffelec pour cette splendide écriture pleine de joie mais aussi de larmes de nostalgie d'un temps encore récent ou la Bretagne vivaient des jours heureux. La mer encore et encore... Il faut lire le dictionnaire pour la redécouvrir et savoir ce qu'elle devient cette amie dangereuse qui est mienne.

Serge Louis De Kermarec

J'étais emballé par les commentaires et les critiques, j'ai acheté le livre MAIS je n'ai pu aller au delà du chapitre III. En effet je ne supporte pas un auteur qui commence tous ses chapitres par des citations en breton sans les traduire. J'estime que 1. c'est mépriser ses lecteurs et que 2. ça ne vaut pas la peine de le lire si je ne comprends pas ses intentions.

PierreL

Donnez votre avis