Recherche
Plus d'un million de livres référencés
L'homme coquillage

L'homme coquillage

Auteur :

Editeur : Actes Sud Editions

Sélection Rue des Livres

Une jeune chercheuse en physique nucléaire est invitée dans le cadre d'un séminaire aux Caraïbes. Très rapidement elle choisit d'échapper au groupe étriqué rassemblé dans un hôtel de luxe afin d'aller explorer les alentours en errant sur les plages encore sauvages et totalement désertes. C'est là qu'elle rencontre Tony, l'homme coquillage, un être au physique rugueux et quasi effrayant mais dont les cicatrices la fascinent immédiatement. Ce livre est le premier roman d'Asli Erdogan où déjà s'impose la force étrange de ses personnages féminins toujours penchés au bord de l'abîme, flirtant avec la mort et la terreur, toisant la peur.

Traduit du turc par Julien Lapeyre de Cabanes

19,90 €
Vendeur : Amazon
Parution :
208 pages
ISBN : 978-2-3300-9733-2
Les avisExtrait

La presse en parle

C’est une réflexion sur l’inégalité entre pays riches et pays pauvres, sur le racisme ordinaire, sur la contrition des occidentaux et le désir de revanche des anciens colonisés. Mais où se situent les Turcs sur cet échiquier de la souffrance ? C’est ce qu’Asli Erdogan tente de comprendre dans ce roman des occasions perdues.

Didier Jacob, L'Obs


Ce n’est pas racler les fonds de tiroirs que de sortir de premier roman d’Asli Erdogan de l’oubli. C’est lui offrir une juste lumière, mesurer sa clairvoyance, honorer sa ténacité, saluer son exigence. La sensibilité exacerbée, la détermination visionnaire, l’esprit de résistance : tout ce qui fera la valeur inestimable d’Asli Erdogan déjà contenu dans ce récit d’apprentissage autobiographique, implanté au fin fond des Caraïbes. Asli Erdogan a l’art de découper des scènes au scalpel, de les arracher du présent magnétique, pour les jauger ensuite avec un recul éclairé, et recevoir leur enseignement inépuisable. Cela s’appelle l’acuité au monde.

Marine Landrot, Télérama