Lionel Bourg

Lionel Bourg
L'Engendrement
L'Engendrement

Il faut du temps pour naître. Du temps et des errances, des cris ou des étreintes, des paysages qui ne s'oublieront plus et, parce qu'on n'a pas le choix, des mots qu'il faut aller chercher parmi...

L'oeuvre de chair : Paul Rebeyrolle, la peinture et la vie
L'oeuvre de chair : Paul Rebeyrolle, la peinture et la vie

Un essai sur l'oeuvre de P. Rebeyrolle où l'auteur fait le récit de son éblouissement devant les tableaux du peintre.

L'ombre lente du temps
L'ombre lente du temps

Réunit neuf textes évoquant des rencontres, des souvenirs d'enfance, de lectures, d'une jeunesse dans les années 1960, etc.

Montagne noire
Montagne noire

Récit autobiographique où l'auteur évoque son enfance et son adolescence dans cette région minière entre Loire et Pilat. Portrait d'une génération entière, rêvant de contrées...

Quelques ombres portées
Quelques ombres portées

Ecrivain et poète, Lionel Bourg offre ici non seulement une lecture d'oeuvres d'auteurs qui l'ont marqué (Jean-Claude Pirotte, Jacques Borel, André Hardellet, etc.) mais tente de révéler ce...

Jardin de poupées
Jardin de poupées

Un jardin, frontière psychologique et physique du monde paysan et ouvrier, est envahi par les rebuts de la production de masse, sous la forme de poupées. Ce lieu suscite la rêverie trouble d'un...

La faute à Ferré
La faute à Ferré

Réflexion sur l'influence de Léo Ferré sur toute une génération née entre 1940 et 1960. Il s'agit également d'un texte sur la poésie, sur l'amour, sur l'engagement.

Les montagnes du soir précédé de La seule qui ne se soit pas fanée à ma boutonnière et de Carnets de Bonnieux et d'ailleurs
Les montagnes du soir précédé de La seule qui ne se soit pas fanée à ma boutonnière et de Carnets de Bonnieux et d'ailleurs

Prose évoquant la Bretagne au fil des saisons, son climat, ses édifices et ses paysages. Le dernier texte, plus intime, nourri de souvenirs et de références littéraires, reflète l'influence...

Une curieuse hébétude
Une curieuse hébétude

Petit récit autobiographique.

Les Chiens errants de Bucarest
Les Chiens errants de Bucarest

Cri en faveur des chiens errants de Bucarest, condamnés récemment à l'extermination par le maire de la ville : ces animaux sont les derniers êtres libres et les symboles d'un peuple et d'un...

L'ombre nue. Journal juillet 1998-septembre 1999
L'ombre nue. Journal juillet 1998-septembre 1999

En diariste athée, l'auteur fait part de son acte d'écrire pour faire surgir la lumière qui aussitôt est voilée par l'ombre qui la gouverne.

UN ARBRE ELU PAR L'ORAGE
UN ARBRE ELU PAR L'ORAGE

Brosse à larges traits un tableau panoramique de l'époque actuelle. Tout y passe : des luttes de classe à l'apprentissage de la poésie en milieu défavorisé. Somme toute, d'une façon très...

Rebuts de presses : chroniques pour une radio fantôme
Rebuts de presses : chroniques pour une radio fantôme

Pressenti par une station locale à vocation impertinente, je devais confier à des auditeurs l'humeur où me plonge la lecture des journaux. Patatras, l'émission ne passa pas le stade des...

Dans le vent du chemin. Journal, tome 1 : décembre 1996 - mars 1998
Dans le vent du chemin. Journal, tome 1 : décembre 1996 - mars 1998

En diariste athée, l'auteur se défend d'écrire de la matière brute, toute tentative d'inscrire un écart dans l'écriture serait une prétention à la transcendance.

Mortes pierre
Mortes pierre

Lionel Bourg parle avec émotion de l'austère beauté des paysages de la région du Puy-en-Velay qui ont entouré son enfance. Il décrit aussi sa passion pour la pierre, le basalte, la roche...