Milan Kundera

Milan Kundera
L'insoutenable légèreté de l'être
L'insoutenable légèreté de l'être

À Prague, en 1968, dans le contexte du Printemps de Prague et de l'invasion du pays par l'URSS, Tomas oscille entre deux amours. Tereza, qui veut l'amour pur et exclusif, et Sabina, qui incarne...

Risibles amours
Risibles amours

Risibles amours est un recueil de sept histoires parues à Prague avant 1968, puis interdites. Toutes ont pour sujet l'amour, ou plutôt les stratagèmes érotiques qu'emploient les femmes et, plus...

La plaisanterie
La plaisanterie

"Oui, j'y voyais clair soudain : la plupart des gens s'adonnent au mirage d'une double croyance : ils croient à la pérennité de la mémoire (des hommes, des choses, des actes, des nations) et à...

L'Immortalité
L'Immortalité

Première partie : Le visage Deuxième partie : L'immortalité Troisième partie : La lutte Les soeurs. Les lunettes noires. Le corps. L'addition et la soustraction. La femme plus âgée, l'homme...

La lenteur
La lenteur

Le roman se situe dans un château où Vera et Milan Kundera passent la nuit, et où se tient un colloque d'entomologistes. C'est aussi le château où Vivan Denon, écrivain libertin du XVIIIe...

Œuvre I, II
Œuvre I, II

«La seule chose que je désirais [...] profondément, avidement, c'était un regard lucide et désabusé. Je l'ai trouvé enfin dans l'art du roman. C'est pourquoi être romancier fut pour moi...

La fête de l'insignifiance
La fête de l'insignifiance

Jeter une lumière sur les problèmes les plus sérieux et en même temps ne pas prononcer une seule phrase sérieuse, être fasciné par la réalité du monde contemporain et en même temps...

Jacques et son maître / Introduction à une variation: Hommage à Denis Diderot en trois actes
Jacques et son maître / Introduction à une variation: Hommage à Denis Diderot en trois actes

«Jacques le Fataliste est l'un des romans que j'aime le plus ; tout y est humour, tout y est jeu ; tout y est liberté et plaisir de la forme ; c'est pourquoi, ai-je dit dans L'art du roman, "en...