Louis Capet, suite et fin

Louis Capet, suite et fin

Auteur : Jean-luc Benoziglio
Editeur : Le Seuil

Jean-Luc Benoziglio se livre à une fantaisie historique pour en tirer les conséquences à la fois plausibles et drolatiques : Louis XVI n'a pas été guillotiné, les autorités révolutionnaires l'ont banni à perpétuité et lui ont imposé l'exil dans le petit village suisse de Saint-Saphorien. On lui demande de s'y rendre utile, mais ses connaissances sont inadaptées. Une jeune femme, Aline, entre à son service pour s'occuper du ménage dans la petite maison délabrée qui lui est affectée. Une relation ambiguë se noue entre eux, faite d'une certaine tendresse et d'une paradoxale complicité. La vie quelque peu morne de Louis est ponctuée de visites, comme celles de Monsieur de Necker, de Benjamin Constant, de Monsieur de Balbi, l'émissaire du comte de Provence et de quelques grandes personnalités de l'époque, tel Edmund Burke. Ce trop tranquille exil se termine de façon à la fois mélancolique et chaotique, avec le départ d'Aline, puis, en janvier 1798, l'arrivée éminente des troupes de la République qui le place dans l'obligation de partir bientôt. Mais, le 1er févier, il est découvert mort, la nuque brisée, au bas de son escalier. On conclut à un accident. Louis est enterré au cimetière du village. Ce déplacement de perspective, et le choc des cultures entre ce roi déchu et une petite communauté démocratique et fort éloignée du faste, nous fait revivre les années de la Révolution sous un angle inattendu, à la fois cocasse et profond.Par son effet de dépaysement, et par le choc de culture et le contraste de modes de vie qui l'orchestre, ce roman drôle, fantaisiste et discrètement érudit, nous fait revivre à sa façon une période charnière de l'Histoire de France. Il éclaire aussi, métaphoriquement, la persistance du fantasme monarchique dans la France républicaine (c'est, au fond, le mitterrandisme en costume). La petite société helvétique y est admirablement croquée, et l'on s'attache à la figure de ce roi déchu qui traîne sa mélancolie sur fond de lac et de montagne.

15,20 €
Parution : Janvier 2005
192 pages
ISBN : 978-2-0207-9472-5
Fiche consultée 24 fois