Marina Tsvétaïéva, mourir à Elabouga

Auteur : Vénus Khoury-Ghata
Editeur : Gallimard

«Grande poète, grande amoureuse, grande gueule. Tu aimais et détestais avec la même fougue, l'âme chauffée à blanc. En toi, il y avait un volcan. Tu te sentais à l'étroit dans une société qui avait baissé les bras, à l'étroit parmi les poètes qui glorifiaient le régime, à l'étroit dans ton pays.» Née en Russie en 1892, l'immense poétesse Marina Tsvétaïéva a mené une vie intense et chaotique. Malgré les drames familiaux et la période historique troublée, sa foi en la littérature est restée inaltérée. Intransigeante dans ses désirs, happée par un profond besoin d'être aimée, elle multiplie les liaisons avec des hommes et des femmes, parmi lesquels les grands écrivains Rilke et Pasternak.
De Moscou à Elabouga en passant par la France, ce livre révèle ses moments de gloire et de désespoir, son incroyable force d'âme et sa soif de liberté.

7,50 €
Parution : Juillet 2020
176 pages
Collection: Folio
ISBN : 978-2-0728-8364-4
Fiche consultée 43 fois