Petite femme

Petite femme

Auteur : Anna Giurickovic Dato
Editeur : Denoël

Sensuel comme une version moderne de Lolita, ambigu comme un roman de Moravia, Petite Femme est un roman qui ne s'oublie pas.

Rabat, il y a quelques années. Silvia, son mari Giorgio et leur fille Maria se sont installés au Maroc depuis peu. Giorgio est un père présent et attentionné, quand il ne travaille pas. Tout irait pour le mieux si Maria n'avait pas des crises lors desquelles elle frappe les autres, se déshabille devant eux ou les invite à faire de même. La psychologue scolaire convoque la mère et lui demande si quelqu'un pourrait avoir eu des gestes déplacés envers Maria. La mère nie fermement et refoule les sentiments contradictoires qu'a éveillés en elle la question. Un jour, alors qu'elle rentre du marché, elle découvre un attroupement devant leur maison. Giorgio est tombé par la fenêtre en réparant une tringle à rideaux. Il tient encore le tournevis à la main. Maria, qui était à la cuisine, n'a rien vu.
Rome, aujourd'hui. Silvia organise un déjeuner pour présenter Antonio, son nouveau compagnon, à sa fille. Brillante et cynique, l'adolescente se sent en décalage avec les jeunes gens de son âge. Maria va attirer Antonio dans un jeu pervers destiné à provoquer sa mère, qui se sent paralysée et incapable d'agir. Soudain, alors qu'Antonio est en train de masser le dos de Maria prétendument endolori, elle trouve la force de réagir et le met dehors. Hors de chez elle et hors de sa vie. Mère et fille se retrouvent face à face, la défiance de l'une attisant la culpabilité de l'autre.

19,50 €
Parution : Mai 2018
192 pages
ISBN : 978-2-2071-4008-6
Fiche consultée 11 fois