Beethoven et après

Auteur(s) : Elisabeth Brisson, Bernard Fournier, François-Gildas Tual
Editeur : Fayard

Le génie de Beethoven a fécondé des esprits créateurs, dès la génération que l’a suivi, jusqu’aujourd’hui. Les transcriptions et les œuvres originales qu’il a inspirées seront au programme de la Folle Journée de Nantes.
Plus que bien d’autres compositeurs, Beethoven a fait l’objet, après sa mort, d’un culte, qui s’attachait autant à son œuvre qu’à sa personne.
À l’occasion du 250e anniversaire de sa naissance, l’empreinte qu’il a laissée est étudiée ici par trois auteurs. Élisabeth Brisson, en déroulant son parcours de vie, expose aussi les enjeux qui ont mobilisé, dès son dernier soupir, bien des volontaires pour écrire sa biographie, et les tentatives de récupération (affectives, esthétiques, nationalistes, idéologiques) auxquelles cette rédaction a donné lieu .
Bernard Fournier expose la force d’innovation que Beethoven a introduite à son époque, en faisant subir un effet de souffle aux genres existants (sonate, symphonie, quatuor) pour les porter à un apogée.
François-Gildas Tual développe comment, dès le vivant de leur auteur, ses œuvres ont connu l’hommage de la transcription, qui permettait une diffusion large. Il aborde enfin les œuvres de compositeurs qui, jusqu’aujourd’hui, se réfèrent à Beethoven ; dans la forme, dans le titre ou dans l’utilisation du matériau musical, leurs œuvres constituent un hommage – une sorte de prolongation du Monument Beethoven édifié à Bonn grâce à une souscription internationale.

15,00 €
Parution : Janvier 2020
240 pages
ISBN : 978-2-2137-1658-9
Fiche consultée 37 fois