L'Île Bleue

L'Île Bleue

Auteur : Jean Raspail
Editeur : Robert Laffont

Ne cherchez pas l'Île Bleue sur la carte d'Indre-et-Loire, ni la chapelle Saint-Cyrin, ni le donjon tronqué de Réfort, ni le pont de fer sur la Mulsanne dont j'avais d'ailleurs changé les noms en écrivant ce livre il y a trente ans. Ni même la stèle dédiée à Bertrand Carré... J'y suis retourné en juin, une sorte de pèlerinage, juste avant cette réédition, un retour en arrière de trois quarts de siècle ! Rien. Il n'en restait rien. La rivière sauvage avait disparu, assassinée. Tout avait été emporté, nivelé, déboisé, replanté au cordeau, avec aires ludiques et parcours-nature. Par la Creuse, la Vienne et la Loire, nos souvenirs s'en étaient allés se noyer dans l'océan...
Nous avions quatorze, quinze ans, Bertrand, très fier, Maïté, très belle, Zigomar et Pierrot, Zazanne et le narrateur. Notre royaume, c'était l'Île Bleue, mystique univers et secret terrain de jeu où l'imagination transcendante de Bertrand nous emportait hors de nous-mêmes. Jusqu'à ce matin lumineux de juin 40 où en un instant, tous les six, nous sommes entrés dans l'adolescence en basculant dans une vraie guerre, tels que nous étions, jouant pour de bon.
Trois Panzers, surgis du bois, de l'autre côté de la rivière, venaient de stopper en avant du pont. Bertrand jubilait. Maïté irradiait. Debout hors de sa tourelle, tranquille, presque souriant, comme en vacances, un lieutenant allemand qui n'avait pas vingt ans nous observait à la jumelle...
Et le vent des fantasmes s'est levé ! L'amour, l'honneur, l'orgueil... Le clan, le royaume, le territoire... Le mystère de la vie, de la mort... L'insolence de l'âme et du coeur, le théâtre des grands sentiments, la dévotion charnelle, la beauté... Et la peur, le désespoir, les rêves en miettes, la réalité, le destin...
Ainsi voulions-nous être, les adolescents de ce temps, ou tout au moins l'avons-nous cru.
Jean Raspail.
5 juillet 2016

20,00 €
Parution : Août 2016
270 pages
ISBN : 978-2-2211-9576-5
Fiche consultée 16 fois