Ceux qui restent

Ceux qui restent

Auteur : Marie Laberge
Editeur : Stock

« Je dois être folle. Faut-tu avoir besoin pour parler à des morts. remarque que t'es le seul à qui je parle. Les autres sont morts, pis ça finit là. Toi. c'est sûr que t'es mort, mais t'achales, tu reviens, tu restes collé comme si y avait de quoi à rajouter, comme si ça voulait pas finir là. Ça passe pas. » En avril 2000, Sylvain Côté s'enlève la vie, sans donner d'explications ni à sa famille ni à ses amis. Il ouvre une trappe sous chacun des siens. Ce garçon jeune à qui tout semble réussir disparaît et nul ne comprend.
Des années plus tard, sa femme Mélanie s'accroche à leur fils Stéphane, aujourd'hui devenu un fier jeune homme qui s'égare ; son père Vincent est parti vivre près des arbres muets ; sa mère Muguette a laissé échapper le peu de vie qui lui restait. Seule la si remuante et désirable barmaid Charlène, sa maîtresse, continue de lui parler de sexe et d'amour depuis son comptoir.
Ce n'est pas tant l'intrigue, si bien menée dans ce suspense psychologique, qui fait la puissance hypnotique du roman de Marie Laberge. Écrivain et dramaturge, elle joue à mettre en scène. Elle place l'absence de Sylvain, présente jusqu'à la douleur, au centre d'une ronde des ses personnages, qui parlent, se déchirent, s'esquivent, dans une langue chahutée, turbulente, hérissée comme une bête, qui charrie les émotions et les larmes, les soleils et les banquises, atteignant le lecteur au coeur.
« Je vais vivre, quel qu'en soit le prix. Je vais vivre, quel que soit le poids de mon coeur privé de toi. »

22,50 €
Parution : Mai 2016
576 pages
ISBN : 978-2-2340-8133-8
Fiche consultée 44 fois