Pour en finir avec les dealers

Auteur(s) : Stéphane Gatignon, Serge Supersac
Editeur : Grasset

2010 : 22 morts par balles à Marseille, 15 à Grenoble, une dizaine à Sevran. Voilà à quelle extrémité la politique de prohibition des drogues douces nous a menés : aujourd’hui, on tue pour quelques barrettes de shit.

L’effrayant théâtre mexicain avec ses dizaines de milliers de morts, ses victimes civiles innocentes, montre ce qu’il ne faut pas faire. La France reste dans une attitude de déni qui pousse les villes de banlieues au bord du gouffre.

Stéphane Gatignon, maire de Sevran, plaque tournante du trafic de drogues en France et Serge Supersac, policier, racontent cette irrépressible montée de la misère organisée. Aujourd’hui, le trafic de cannabis pose des enjeux de santé majeurs. Il gangrène la vie économique de certaines zones où le montant de l’économie parallèle représente 30% de la richesse, et où les trafiquants seront bientôt en posture de choisir les vainqueurs des futures élections. Car l’argent de la drogue ne reste pas dans les cités : il irrigue l’ensemble du tissu social et crée une société parallèle. Enfin, ce trafic entraîne une impossibilité de vivre ensemble par la faute de quelques groupes de délinquants.

Dans ce texte, le flic et le maire plaident pour une sortie de la prohibition des drogues douces afin de casser les mafias.

16,30 €
Parution : Avril 2011
224 pages
ISBN : 978-2-2467-8359-6
Fiche consultée 38 fois