Responsabilité

Réactiver la Responsabilité Individuelle
Auteur : Alain Laurent
Editeur : Belles Lettres

Pourquoi parler de « responsabilité individuelle » ? Avant même de décider « de quoi » et pourquoi peut-on et doit-on être responsable, il faut déterminer qui peut et doit l'être. Et qui d'autre que des individus, seuls êtres vivants, pensants et agissants peuvent l'être ? Et si l'individu n'est pas d'abord responsable de lui-même, comment pourrait-il l'être des autres et devant eux ? C'est que dans nos sociétés, tout concourt dans les moeurs mais aussi institutionnellement et idéologiquement à miner la responsabilité et à en précipiter le déclin : relativisme et « culture de l'excuse », maternage infantilisant et mise sous tutelle paternaliste, sociologisme déterministe, défausse sur une responsabilité collective et imputations imméritées dues à une culpabilisation hypertrophiée - ici objets d'une « politiquement incorrecte » recension critique. Cette réflexion puisera amplement dans les ressources d'une philosophie de la responsabilité individuelle méconnue, inaugurée par Aristote, puis illustrée par Kant, Tocqueville, Kierkegaard et Nietzsche (dans un contre-emploi décisif), et poursuivie au XXe siècle par Hayek, K. Popper, Vargas Llosa, P. Ricoeur et Jankélévitich. Mais elle intègre aussi les contributions occasionnelles de Saint-Exupéry (Le Petit Prince), Germaine de Staël, Maria Montessori et même Clint Eastwood.

19,00 €
Parution : Février 2020
174 pages
ISBN : 978-2-2514-5065-0
Fiche consultée 23 fois