Terminologie philosophique

Auteur(s) : Theodor W. Adorno, Marc de Launay
Editeur : Klincksieck

La question de savoir comment un mot se rapporte à d’autres mots pour composer un énoncé est, selon Adorno, inaugurale de la philosophie.

Durant le semestre d’été 1962 et le semestre d’hiver 1962/1963, Adorno a consacré 46 cours à la « terminologie philosophique ». Porter attention à la formation de chaque pensée dans ses mots conduit à dépasser les nomenclatures ou les lexiques fixés hors du temps pour pénétrer la constitution dynamique des concepts à travers l’histoire.

La terminologie philosophique se formant à partir de « nœuds problématiques » (Knotenpunkte), qui cristallisent les conflits interprétatifs et se gonflent d’harmoniques lointaines, permet de saisir le réseau des significations à l’intérieur duquel chaque pensée détermine dialectiquement sa place.

Centrer la réflexion sur l’usage philosophique de la langue permet non seulement d’inscrire les concepts dans l’histoire, mais plus radicalement encore d’inscrire l’histoire dans les concepts pour plonger les antinomies figées de la philosophie, idéalisme/réalisme, rationalisme/empirisme, spiritualisme/matérialisme, dans un vaste mouvement dialectique innervant toute l’histoire philosophique.

Quand cette approche dynamique et historique des concepts est suspendue ou dissoute, la terminologie ne désigne plus qu’un jargon, c’est-à-dire un ensemble de « mots-vedettes » (Stichworte), qui prétendent à l’immédiateté du sens et déstructurent la langue par son atomisation.

Ce cours engage ainsi une monumentale traversée de l’histoire de la philosophie depuis l’Antiquité grecque ― avec la figure éminente d’Aristote ― jusqu’au XIXe siècle ― avec Hegel libérant sa philosophie de toute terminologie ― et enfin jusqu’au XXe siècle ― avec Heidegger, créateur, selon Adorno, du « jargon de l’authenticité ».

35,00 €
Parution : Février 2022
600 pages
ISBN : 978-2-2520-4562-6
Fiche consultée 22 fois